Millet (Panicum miliaceum L.)

Rispenhirse_nur linke Bildh_kaur

Le millet (Panicum miliaceum L.) était déjà cultivé en Suisse à l'époque des palafittes. Au Moyen-Age, il représentait encore un aliment apprécié. A l'époque moderne, sa culture a été supplantée par celle du blé et d'autres céréales de meilleur rapport. Les variétés actuelles de millet ont cependant un rendement élevé et une haute teneur énergétique et en  protéines. Ses faibles exigences en termes de nutriments, de même que l'absence de maladies et parasites importants, rendent intéressante , de nos jours, la culture biologique du millet. De plus, la demande en millet alimentaire biologique est importante.
La surface cultivée en bio en Suisse atteignait environ 25-30 ha ces dernières années.

Essais en bandes et en petites parcelles

Des essais culturaux et exacts ont permis d’analyser les variétés disponibles, du point de vue de leur aptitude à la production biologique, ainsi que les problèmes pouvant survenir lors de la culture. On a plus spécialement étudié l’effet de la régulation mécanique des mauvaises herbes au moyen de herses-étrilles et par sarclage ainsi que la réaction à des apports variables d’azote.