Sarrasin (Fagopyrum esculentum Moench)

Buchweizenblüte_LaHarpe_2016_kaur

Considéré comme un aliment réservé aux pauvres, le sarrasin était traditionnellement cultivé dans le canton des Grisons et plus spécialement dans le Val Poschiavo. A partir du milieu des années 1950, sa culture a été progressivement abandonnée et les variétés originelles n'ont malheureusement  pas été conservées. On peut exploiter le sarrasin comme culture principale ou comme engrais vert. Grâce à sa floraison continue, le sarrasin constitue une extraordinaire ressource pour les abeilles. Mais cette propriété complique en même temps la fixation de la date de récolte et/ou engendre une importante charge de travail durant cette période.

On importe annuellement près de 200 t de sarrasin en Suisse, ce qui, pour un rendement moyen de 2 t/ha, correspond à une surface cultivable de 100 ha.  

Défis 

La difficulté, lorsque l’on cultive des variétés à croissance indéterminée (floraison continue), est de fixer une date de récolte optimale. Si les graines doivent être décortiquées avant leur transformation, le travail s’avère également exigeant.  

Essais en petites parcelles  

Test de diverses variétés de sarrasin du point de vue de leurs qualités agronomiques.