Des drones pour une protection ciblée des végétaux

Spruehdrohne
Drone pulvérisateur en phase de test

Les drones pulvérisateurs offrent de nouvelles possibilités en vue d’une protection des végétaux simple d’utilisation et respectueuse de l’environnement et de l’utilisateur. Ils permettent d’appliquer de manière ciblée aussi bien les traitements phytosanitaires biologiques que synthétiques.

Des études approfondies menées par Agroscope ont montré que la dérive était un peu plus élevée qu’avec les pulvérisateurs pour cultures basses, mais meilleure qu’avec les pulvérisateurs à jet porté. Se basant sur ces résultats positifs, les cinq offices fédéraux OFEV, OFAC, OFAG, OSAV et SECO ont développé une procédure d’autorisation officielle des drones. Les engins de ce type doivent désormais se conformer aux règles établies.

Des informations détaillées figurent sous www.bazl.admin.ch/drohnen

Agroscope est responsable des tests techniques et de l’homologation.

Projet DronExpo

Agroscope mène un projet en collaboration avec l’OSAV (Office fédéral sécurité alimentaire et affaires vétérinaires) visant à évaluer le risque de contamination pour les riverains et les passants lors d’un traitement à l’aide d’un drone. Les essais se feront en arboriculture.

Les objectifs du projet DronExpo sont de générer les données expérimentales nécessaires pour que l’OSAV puisse réaliser l’évaluations des risques dans le cadre de l’homologation, à savoir obtenir des valeurs pour l’exposition cutanée, l’inhalation et la dérive par sédimentation au sol.

Il est prévu d’utiliser un dispositif de mesure comprenant des mannequins d’adultes et d’enfants pour être plus proche de la réalité. Les applications seront réalisées par un drone DJI-Agras T30 de l’entreprise Agri.aero (DigitalRoots) sur un verger.

Contacts

Tests techniques:

Dérive, application en viticulture:

Lien