Lutte intelligente contre les adventices

blacken
Détection automatique de rumex photographiés avec des drones à une altitude de 15 m.

Détecter les rumex avec des drones

La lutte contre les rumex (rumex obtusifolius) se fait à la main dans les exploitations biologiques, ce qui est fastidieux et prend du temps, ou avec des produits phytosanitaires dans les exploitations conventionnelles. L'intelligence artificielle, la technologie des capteurs et celle des drones ainsi que la robotique devraient permettre à l'avenir de venir à bout des rumex.

Dans le cadre d'un projet Innosuisse, Agroscope, Fenaco, la Haute école spécialisée de Suisse otientale, Sunrise UPC et Huawei développent une technologie intelligente pour lutter contre cette mauvaise herbe.

De nombreuses images sont prises de la totalité de la surface infestées de rumex dans des prairies ou des pâturages au moyen d'un drone professionnel équipé d'une caméra à haute résolution. Les images sont ensuite envoyées en temps réel à un serveur central via le réseau 5G. Un algorithme spécialement développé à cet effet identifie les plantes de rumex sur les images et calcule les coordonnées. Dans l’étape suivante, ces données sont renvoyées à un véhicule dans le champ qui, guidé par GPS, va jusqu'aux adventices et les détruit.

Microflamme et eau chaude dans les cultures en ligne

Pour lutter contre les adventices dans les cultures, l'eau chaude et la microflamme offrent une alternative aux herbicides. Le principe de base fonctionne, mais la mise en œuvre nécessite une application de haute précision au moyen d'un robot. Comme la performance est limitée, on s’interroge sur la façon d’utiliser ces nouveaux procédés dans la pratique de manière judicieuse.

Contacts

Rang d’adventices

Rumex

Reconnaissance par images

Vidéo

Fenaco, Communiqué de presse, 30 mars 2021

URL pour l’accès direct