Bacteriologie et Mycologie arboriculture et cultures maraîchères

Phytopathologie

Axes de recherche

Bactériologie dans la fruiticulture et la culture maraîchère

Chez Agroscope à Wädenswil, les bactéries phytopathogènes, en particulier Erwinia amylovora, l'agent du feu bactérien, sont au centre de nos préoccupations. Le but de notre recherche est de minimiser la croissance des pathogènes sur les plantes en utilisant des méthodes ménageant l'environnement et de pouvoir ainsi soutenir une intensification écologique de la fruiticulture et de la culture maraîchère.

La limitation en fer comme moyen de lutte contre les agents phytopathogènes peut y contribuer. Le fer est un élément important de nombreuses enzymes (les catalases, les peroxydases par exemple) et est indispensable à la croissance de la plupart des microorganismes. Une limitation de la disponibilité du fer, par exemple avec des chélateurs du fer, peut inhiber la multiplication des bactéries phytopathogènes. La diversité microbienne apporte une contribution essentielle à la santé et au bon fonctionnement des systèmes biologiques. Nous essayons de comprendre les synergies des cultures de microorganismes et de les appliquer pour une agriculture respectueuse de l'environnement.

Mycologie dans la fruiticulture et la culture maraîchère

Le but de notre recherche est d'étudier et de mieux comprendre la diversité et le rôle des champignons dans la fruiticulture et la culture maraîchère afin de pouvoir appliquer leurs effets positifs pour une agriculture respectueuse de l'environnement. Seule une petite minorité de tous les champignons présents dans les systèmes agro-écologiques se manifeste comme pathogènes. La plupart des champignons dans la fruiticulture et la culture maraîchère ne sont pas pathogènes, sont rarement identifiés, et sont à peine étudiés.

Comme dans tous les systèmes biologiques, la diversité microbienne contribue à l'équilibre et au bon fonctionnement des écosystèmes agricoles. Notre but est d'influencer la composition des espèces de champignons présentes de manière à pouvoir maintenir la productivité à long terme des systèmes agricoles et d'empêcher l'expansion des pathogènes.

Feu bactérien

Dans le mandat de prestations 2014-2017, le feu bactérien est l'un des trois projets les plus importants. En établissant un projet intégral sur le feu bactérien, Agroscope renforce la recherche sur le feu bactérien, rassemble les scientifiques et les parties prenantes dans un partenariat d'innovation (multi-actor approach) et contribue à diminuer la problématique du feu bactérien en Suisse (www.feuerbrand.ch)

Contact

Informations complémentaires

Quarantaeneorganismen Feuerbrand

Feu bactérien

Le feu bactérien est une maladie particulièrement dangereuse. L'annonce des plantes suspectes doit se faire à l'administration communale ou aux Services phytosanitaires cantonaux.

Projet de recherche

Pilze und Bakterien

Développement de stratégies contre les champignons et bactéries phytopathogènes

Pour une protection durable des plantes contre les bactéries et les champignons, nous étudions l’épidémiologie des pathogènes, utilisons des microorganismes comme prédateurs naturels.

Projets supplémentaires dans le domain

Dernière modification 03.03.2018

Début de la page