Phytopathologie

Feuille de vigne malade

La phytopathologie est l’étude des maladies des plantes causées par des virus, des bactéries, des phytoplasmes et des champignons

Les maladies des plantes jouent un rôle important dans toutes les cultures et causent de lourdes pertes de qualité et de rendement. La présence de substances toxiques peut en outre mettre en danger la sécurité des denrées alimentaires et des fourrages. A l’échelle internationale, la lutte contre les maladies des plantes entraîne chaque année des coûts et des pertes qui se chiffrent en plusieurs milliards d’euros.

Agroscope met au point de nouvelles méthodes de diagnostic, de pronostic, de surveillance et de régulation des agents pathogènes. Pour ce faire, Agroscope utilise et développe des technologies modernes basées notamment sur l’utilisation d’outils informatiques ou de méthodes moléculaires. Les chercheurs d’Agroscope étudient l’influence des facteurs culturaux et environnementaux sur les phytopathogènes, ainsi que la sensibilité des variétés végétales aux maladies. Nous élaborons ensuite de nouvelles stratégies de culture et de protection phytosanitaire. L’objectif est de permettre une production de denrées alimentaires et de fourrages qui satisfasse aux critères de sécurité et de qualité élevés. La protection de l’environnement et la durabilité de la production jouent un rôle capital à ce niveau.

Projets de recherche

Lutte biologique contre les maladies fongiques à l’aide de bactéries antagonistes et de procédés thermiques

Dans la production biologique, la protection phytosanitaire repose essentiellement sur des mesures de prévention des maladies, mais des méthodes de lutte directe peuvent aussi être nécessaires pour garantir rendement et qualité. Il est souvent particulièrement difficile de produire des semences biologiques exemptes de maladies, c’est pourquoi nous élaborons des produits de traitement biocompatibles.

Prévention des mycotoxines dans les grandes cultures

Les champignons toxigènes de genres Fusarium et Aspergillus peuvent infecter les céréales et le maïs, entraînant non seulement des pertes de rendement importantes, mais également une contamination des récoltes par les toxines des champignons, ce qui les rendent inutilisable pour l’alimentation.

Protection durable des végétaux au Sud des Alpes

Les régions au sud des Alpes possèdent des caractéristiques pédologiques, climatiques et écologiques différentes par rapport aux autres régions suisses. Par conséquent, plusieurs problématiques phytosanitaires sont spécifiques de ces régions ou bien elles sont amplifiées dans leur fréquence et leur gravité.

Développement de stratégies contre les champignons et bactéries phytopathogènes

Pour une protection durable des plantes contre les bactéries et les champignons, nous étudions l’épidémiologie des pathogènes, utilisons des microorganismes comme prédateurs naturels.

Interactions plantes-champignons, pronostic des risques et lutte

Les maladies fongiques en lien avec les changements climatiques et les pratiques agronomiques sont des problèmes récurrents contre lesquelles de nouvelles solutions doivent être trouvées.

Diagnostic des virus, bactéries et phytoplasmes

Le laboratoire de virologie-phytoplasmologie réalise le diagnostic moléculaire et sérologique, ainsi que le suivi épidémiologique, des maladies à virus et phytoplasmes des plantes cultivées en Suisse (toutes cultures), ainsi que des maladies à bactéries dans les grandes cultures et les cultures spéciales (sauf l'arboriculture et la culture maraîchère).