Biosécurité

L’utilisation d’organismes vivants et capables de se multiplier, comme les plantes et les insectes génétiquement modifiés (GM) et les macroorganismes pour la protection biologique des plantes, offre des opportunités pour une agriculture efficiente, durable et respectueuse de l’environnement. Cependant, ces nouveaux organismes peuvent également présenter des risques pour l’environnement. Les espèces envahissantes, introduites dans le pays, représentent elles aussi un défi pour l’agriculture et l’écosystème agricole.

Nous étudions les effets possibles, autant positifs que négatifs, des nouveaux organismes utilisés dans l’agriculture sur la biodiversité et les processus écologiques. Nos recherches expérimentales sur des modèles systémiques sélectionnés ont lieu en laboratoires, en serres et sur le terrain.

Nos objectifs sont les suivants:

  1. développer des méthodes pour pouvoir appréhender les impacts des plantes et les insectes génétiquement modifiés et des macroorganismes utilisés pour la protection des plantes, ainsi que des espèces envahissantes, sur la production et l'écosystème agricoles
  2. appliquer ces méthodes pour évaluer les chances et les risques liés à l'utilisation de nouveaux organismes dans l'agriculture
  3. développer des concepts pour l'évaluation des risques
  4. mettre en valeur et publier les résultats de recherche pour les milieux scientifiques, les autorités de réglementation, la presse et la population.
flyer_en

18-16-19-08-01

Nouvelles technologies de sélection des organismes utiles

Les plantes obtenues à l'aide de méthodes biotechnologiques peuvent faciliter le travail agricole et réduire la contamination par les pesticides chimiques. Pour une utilisation durable de ces plantes, il est important de minimiser leurs effets secondaires sur la biodiversité. Agroscope étudie les impacts écologiques des plantes qui présentent de nouvelles propriétés et axe ses travaux sur les organismes utiles.

18-16-19-08-02

Régulation naturelle des ravageurs dans les cultures pérennes

Les haies, les bosquets et les bandes fleuries abritent souvent une plus grande diversité d’espèces que les surfaces cultivées. A l’aide de simulations, Agroscope étudie comment concevoir le paysage rural pour pouvoir limiter les ravageurs. Ainsi, Agroscope encourage la qualité des paysages, une biodiversité élevée et donc la production compétitive de produits d’origine végétale de qualité.

Contact

Informations complémentaires


Protectedsite Kartoffeln

Protected Site

Site pour les essais en plein champ sur les plantes génétiquement modifiées