Compensation écologique

La compensation écologique dans l‘agriculture

La forte intensification de l’agriculture s‘est accompagnée d‘une diminution de la diversité spécifique de la flore et de la faune, par exemple par la lutte contre les mauvaises herbes. Les surfaces agricoles intensivement cultivées sont ainsi devenues aujourd’hui des structures relativement uniformes et ne représentent de ce fait un habitat approprié que pour peu d’organismes. Avec l’installation des surfaces de compensation écologique, devraient être crées en particulier des surfaces variées et hétérogènes représentant un habitat pour diverses plantes et animaux.

Contact

buntbrache
Lièvres et oiseaux nicheurs au sol trouvent abri et nourriture dans les jachères tournantes.
ackerschonstreifen2007_Jacot
Des bandes culturales extensives favorisent la flore ségétale.

Les surfaces de compensation écologique dans la rotation des cultures

  • jachères florales*
  • jachères tournantes*
  • bandes culturales extensives*
  • ourlets*

*= avec contributions

Les surfaces de compensation écologique dans la production fourragère

  • Prairies extensives*
  • Pâturages extensifs
  • Pâturages boisés
  • Prairies peu intensives*
  • Surfaces à litière*

*=avec contributions

Autres surfaces de compensation écologique

  • Arbres fruitiers haute-tige*
  • Arbres isolés indigènes adaptés au site, allées d‘arbres
  • Haies, bosquets champêtres*, berges boisées*
  • Fossés humides, mares, étangs
  • Surfaces rudérales, tas d’épierrage et affleurement rocheux
  • Murs de pierres sèches
  • Chemins naturels non stabilisés
  • Surfaces viticoles à haute diversité biologique

*=avec contributions

Qu’est-ce qu’une prairie extensive ou peu intensive?

Les prairies extensives et peu intensives sont fauchées au moins une fois par an. La première coupe a lieu tard, à partir du 15 juin, du 1er ou du 15 juillet, suivant l’altitude. Le mulching n’est pas autorisé. Les prairies ne doivent pas être traitées avec des produits phytosanitaires (exception: traitement individuel des plantes problématiques avec les produits autorisés à ces fins, lorsque les plantes problématiques ne peuvent pas être éliminées mécaniquement avec des mesures appropriées). Les prairies extensives ne sont pas fertilisées tandis que les prairies peu intensives peuvent être fertilisées légèrement à l‘aide de fumier ou de compost.

Que sont les bandes culturales extensives?

Les bandes culturales extensives sont d’une largeur minimale de 3m, ne reçoivent ni de fumure azotée ni de pesticides (exception faite de traitements plante par plante pour les plantes à problème), sont des bandes de cultures exploitées, pour la plupart installées dans les céréales et sont moissonnées avec la culture. Elles se distinguent par une cohorte d’espèces ségétales semées ou qui apparaissent spontanément, et une faune riche en espèces.

Que sont les jachères florales?

Les jachères florales sont des bandes ou des surfaces de plusieurs années dans les grandes cultures, les cultures maraîchères et fruitières. Elles sont semées d’un mélange des herbes et de légumineuses indigènes suivant les recommandations d’usage. Elles ne doivent être ni fumées ni traitées avec des pesticides (exception: les traitements de foyers pour les plantes à problème).

Que sont les jachères tournantes?

Les jachères tournantes sont des surfaces qui entrent dans la rotation des cultures et qui restent en place durant une à trois périodes de végétation. Elles se composent des herbes et de légumineuses indigènes semées. Elles ne doivent être ni fumées ni traitées avec des pesticides (exception: les traitements de foyers pour les plantes à problème).

Qu’est-ce qu’un ourlet?

Les ourlets sont des bandes herbacées extensives situées le long des parcelles de grandes cultures, d‘herbages ou de cultures pérennes. Ils sont soit issus d’un enherbement naturel, soit de jachères florales (uniquement avec autorisation spéciale) ou se composent de plantes herbacées, de graminées et de trèfles indigènes ensemencés. Aucune fumure, ni aucun produit de traitement des plantes ne peut être utilisé (exception traitements localisés). L’idéal étant que les ourlets soient conçus comme des structures permanentes.

Importance des surfaces de compensation écologique pour l‘agriculture

Avantages Désavantages
Nourriture et habitat pour beaucoup d'espèces animales différentes (insectes auxiliaires, petits mammifères, oiseaux nicheurs au sol) Apparition possible de ravageurs (campagnols, limaces)
Soutien des espèces rares et menacées Apparition possible de problèmes de mauvaises herbes
Connectivité entre les habitats naturels  
Contribution fédérales et soutien cantonal partiel Annulation des contributions
Valeur esthétique, promotion de l‘image  

Installation et entretien , Les mélanges d'herbacées sauvages indigènes, recommandés par les stations fédérales de recherches agronomiques