Pâturage extensif des lisières étagées

extensive-waldrandbeweidung-szerencsits-erich
© Szerencsits Erich

Les quelque 25 500 km de lisières de forêt du Plateau suisse recèlent un grand potentiel pour la valorisation écologique. Dans les terres cultivées, la frontière est souvent nette entre la forêt et les milieux ouverts et la diversité des espèces est faible. Aujourd’hui, certaines de ces lisières sont éclaircies mécaniquement afin de créer des habitats à haute diversité structurelle et de valoriser le paysage. C'est pourquoi Agroscope lance le projet «Pâturage extensif en lisière de forêt», qui étudie si un pâturage extensif peut remplacer les interventions mécaniques pour éclaircir les lisières et empêcher qu'elles ne soient à nouveau envahies par la végétation. Cette utilisation durable des terres combine l'exploitation forestière traditionnelle avec des approches modernes de protection de l'environnement, afin de promouvoir la biodiversité et de mieux assurer la mise en réseau des biotopes.

Diminution de la biodiversité

Malgré de multiples efforts, le nombre d'espèces animales et végétales menacées en Suisse continue d'augmenter. Selon l'Office fédéral de l'environnement, 35% de toutes les espèces sont menacées ou déjà éteintes, tandis que 12% supplémentaires sont potentiellement menacées. L'Office fédéral de l'environnement a constaté que la biodiversité avait également fortement baissé dans les forêts. Les structures diversifiées telles que les lisières étagées, les forêts claires, les sites humides forestiers y sont sous-représentées et les vieux arbres et le bois mort manquent. Sur le Plateau, des mesures doivent être prises d'ici 2030 dans le but de promouvoir les lisières étagées.

Potentiel des lisières étagées

Une lisière de forêt valorisée présentant une grande diversité structurelle constitue une zone de transition précieuse d’un point de vue écologique entre la forêt et le milieu ouvert. Elle crée des sites dotés d'un microclimat unique, influencés par différents facteurs tels que l'ensoleillement, la température, la disponibilité en eau et en éléments nutritifs ainsi que le vent.

Richesse structurelle due au pâturage

Le pâturage contribue à favoriser l'hétérogénéité et à créer un habitat à grande diversité structurelle pour une multitude d'organismes vivants. Le broutage sélectif fait reculer les espèces appétentes et permet l'apparition d'espèces épineuses, qui servent de refuges aux petits animaux et aux insectes et diversifient l’offre de nourriture. Le pâturage permet un apport accru de lumière, ce qui favorise les espèces thermophiles, tandis que les excréments des animaux stimulent le développement de la faune coprophile. Parallèlement, les animaux contribuent à la dispersion des semences.
 

Trois aspects sont étudiés dans le projet «Pâturage en lisière de forêt»:

La biodiversité

  • Quelle est l'influence du pâturage en lisière de forêt sur la biodiversité compte tenu des différentes conditions locales?
  • Qu’est-ce qui distingue le pâturage de l’éclaircissement mécanique en termes d'impact sur la biodiversité?

Le bien-être animal

  • Quel est l'impact du pâturage en lisière de forêt sur les animaux de pâture?

L’aspect économique

  • Le pâturage en lisière de forêt peut-il prolonger l'intervalle entre deux éclaircissements mécaniques ou même être une solution de remplacement au coût avantageux?

Concept du projet

Pour ce projet, nous recherchons seize exploitations sur le Plateau qui souhaitent mettre en place une lisière de forêt étagée. Quatre approches seront testées dans cette lisière: (1) éclaircissement mécanique uniquement, (2) pâturage uniquement, (3) éclaircissement mécanique suivi de pâturage, (4) ni éclaircissement mécanique ni pâturage. Agroscope mesure les différents paramètres (biodiversité, qualité des lisières, rentabilité, acceptation sociale, etc.) immédiatement avant et après la valorisation, puis un an et cinq ans plus tard. Les terres doivent être pâturées par des vaches/génisses. Les critères suivants doivent être remplis: une lisière de forêt (profondeur minimale de 25 m) d'une longueur minimale de 200 m (plusieurs tronçons possibles) avec un pré/un pâturage adjacent à la lisière de forêt (profondeur minimale de 20 m).

Calendrier du projet

Calendrier du projet

Dernière modification 02.04.2024

Début de la page