Service spécialisé FIL / Codex

Fachstelle-IDF-Codex

Plus de 50 expert-e-s suisses contribuent aux travaux de la Fédération internationale de laiterie FIL (International Dairy Federation IDF). Sur mandat de la branche, Agroscope gère le «Service spécialisé FIL / Codex». En collaboration avec la Commission suisse du lait (CSL), ce dernier assure à la fois la représentation et la défense des intérêts de même que le flux d’informations entre la FIL, les expert-e-s ainsi que la filière suisse du lait et du fromage. Voici quelques thèmes d’actualité.

Nouveautés en automne 2022

Le lait est la base de subsistance économique de 80 millions de familles indiennes

Lors du Sommet mondial du lait de la FIL, tenu le 12 septembre 2022 à Delhi, le Premier ministre Narendra Modi a souligné la grande importance socio-économique et nutritionnelle du secteur laitier et de la consommation de lait pour l'Inde. Ce secteur est un pilier important de la prospérité du pays et devrait continuer à croître fortement. Lors du Sommet, l'importante norme de la FIL pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre de toute la chaîne de valeur du lait a été présentée dans une version révisée et élargie.



L'Inde est le pays qui produit le plus de lait au monde

Le 12 septembre 2022, le Premier ministre Narendra Modi a personnellement ouvert le Sommet mondial du lait de la FIL 2022 à Delhi. C’est la première fois depuis la pandémie que le Sommet de la FIL a à nouveau pu avoir lieu dans toute sa dimension en réunissant plus de 1500 spécialistes nationaux et internationaux issus de la production et de la transformation laitières, des organisations professionnelles, de la recherche ainsi que des représentants de gouvernement, de la FAO et de l'OMS. Le secteur laitier a une importance socio-économique énorme en Inde. Premièrement, il fournit des moyens de subsistance à environ 80 millions de familles dans plus de 200 000 villages, deuxièmement, il contribue largement à une alimentation saine d’une grande partie de la population et troisièmement, il renforce la position des femmes dans le pays. Une grande partie du secteur laitier, comme les centres de collecte du lait, la fabrication de produits laitiers et leur commercialisation, est organisée en coopératives. Les agriculteurs et agricultrices reçoivent 70% du prix de vente des produits laitiers sous forme numérique sur leur compte, il s’agit du pourcentage le plus élevé au monde. L'Inde produit 210 millions de tonnes de lait, soit 23% de la production laitière mondiale. L'objectif de la branche et du gouvernement est d’augmenter cette production à 628 millions de tonnes et à 45% de la production laitière mondiale en l'espace de 25 ans. Vous obtiendrez des informations plus détaillées sur l’importance de la branche laitière en Inde et sur les défis de l'industrie laitière au niveau mondial à l’occasion de la Journée du lait de Liebefeld qui aura lieu le 8 novembre 2022.

Journée du lait de Liebefeld automne 2022

Contact


Nouvelle norme FIL pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre

Lors du Sommet mondial du lait de la FIL à Delhi, la norme de la FIL pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre du secteur laitier a été présentée et publiée après avoir été révisée en profondeur. La norme prend en compte toutes les normes existantes pertinentes pour la mesure, l'attribution et l'évaluation des gaz à effet de serre telles que les normes ISO, GHG Protocol, PEF (UE), LEAP (FAO) et GIEC. Plus de 50 spécialistes d'universités, d'organisations de recherche, de laiteries, de sociétés de conseil, de fabricants d'équipements, de la FAO et d'organisations professionnelles de 17 pays, dont deux de la Suisse, ont travaillé à la révision de la norme au sein d’un groupe dirigé par deux représentants de coopératives laitières. Désormais, la norme FIL prend en compte l'ensemble de la chaîne de valeur et émet des recommandations sur la manière d'intégrer la valeur nutritionnelle du lait et des produits laitiers, bien que les autres directives ne le fassent pas encore. Outre la valeur de référence par kg de lait standardisé utilisée jusqu'à présent, des macro et micronutriments essentiels ont été sélectionnés comme valeur de référence alternative. L'attribution des émissions aux sous-produits se fait sur la base des flux de matière sèche. En ce qui concerne le GWP (Global Warming Potential), la norme FIL révisée tient compte des dernières directives du GIEC basées sur 100 ans. Certaines des normes et directives mentionnées permettent d’identifier séparément les puits de CO2, à condition que les données scientifiques soient suffisantes. Par ailleurs, la nouvelle norme FIL émet pour la première fois des propositions sur la manière de le faire dans un deuxième Bulletin IDF 519 C-Sequ. La norme a également été actualisée de manière à inclure tous les systèmes de production laitière, du petit agriculteur à la grande entreprise industrielle.

The IDF global Carbon Footprint standard for the dairy sector

Contact