Des variétés résistantes pour une production fruitière suisse durable (RESO)

Projekt Sortenprüfung Steinobst
Resiliente Obstsorten

Les «fruits suisses» doivent pouvoir rester compétitifs à long terme

Le changement climatique, la numérisation, les produits phytosanitaires disponibles, la concurrence sur le marché et bien d'autres facteurs encore influencent la production et la commercialisation des fruits à pépins et à noyau en Suisse.

La production et la commercialisation des fruits à pépins et à noyau (pommes, poires, cerises, prunes, abricots) doivent faire face à des enjeux majeurs. Les changements au sein de la collectivité et des milieux politiques (autorisation des produits phytosanitaires (PPh), sur le marché (absence de résidus, gamme bio, produits concurrents) et dans les conditions de production (changement climatique, nouveaux ravageurs envahissants, changement structurel, mécanisation et numérisation) doivent être anticipés afin d’y préparer la production fruitière suisse. Le choix de variétés adaptées est un élément essentiel, et la connaissance de ces variétés une condition incontournable. Les « fruits suisses» doivent pouvoir rester compétitifs à long terme.

Agroscope, le FiBL et divers réseaux de variétés testent déjà des variétés internationales (post-registration testing) ainsi que de nouvelles obtentions Agroscope (pre-registration testing) en ce qui concerne leur aptitude agronomique à la culture et la qualité de leurs fruits. Afin de relever les nouveaux défis, l’infrastructure de test existante doit être mieux coordonnée, utilisée de manière plus intensive et être étendue pour répondre aux nouvelles problématiques. La numérisation des processus, les technologies de mesure novatrices (NIR, chlorophylle, colour pin, production d’éthylène, traitement d’images intelligent) et les derniers développements en matière de techniques culturales devraient être exploitées et rentabilisées.

Les réseaux existants, à savoir la Commission professionnelle pour l’étude des variétés de fruits, l’équipe chargée des variétés de fruits à noyau et l’équipe chargée des variétés bio, doivent être renforcés et utilisés pour améliorer l’efficacité de l’étude des variétés et, en particulier, son impact sur l’ensemble de la chaîne de création de valeur. L’intégration de tous les acteurs de la chaîne de création de valeur dans ce projet est une nouveauté tournée vers l’avenir afin de maîtriser les nouveaux enjeux.

Contact

RESO – Réseau

Groupe d’accompagnement
SOV: Coordination du projet et transfert de connaissances
Agroscope: Direction scientifique du projet
FiBL
Fenaco
Tobi Seeobst
Kant. Fachstelle St. Gallen

Partenaires
swisscofel
Bio Suisse
Kant. Fachstelle Zürich
Union Fruitière Lémanique UFL

Réseaux de variétés
Fachkommission Obstsortenprüfung
Bio Sortenteam
Sortenteam Steinobst

Financement: Office fédéral de l’agriculture (OFAG) et prestations propres des partenaires de projets