Sources et puits de CO2 dans les sols agricoles

18.17.19.01.03

Sources et puits de CO2 dans les sols agricoles

L’exploitation des sols par l’agriculture conduit dans de nombreux cas à une libération de CO2 et à une réduction de la teneur du sol en carbone. D’un autre côté, les sols peuvent également absorber du carbone. Ces deux aspects ont des répercussions sur le climat et sur le sol qui est une ressource naturelle essentielle. Le projet quantifie les émissions et étudie les mesures d’exploitation visant à réduire les émissions et à améliorer le bilan du CO2.

Contact

41.01-Treibhausgase-1

Agriculture et carbone du sol

L’activité agricole détermine les teneurs en carbone du sol et par conséquent la fonction de puits et de source des sols pour le CO2. Du côté des intrants, l’influence s’exerce notamment par l’assolement dans les grandes cultures et par l’intensité d’exploitation pour les herbages. Dans les deux cas, cela a un impact sur la quantité de matériel végétal qui n’est pas récoltée, mais qui reste sur le sol.

41.01-Treibhausgase-Moorboden

Superficie des sols marécageux

Les sols organiques sont des réserves importantes de carbone. Dans les marais, elles sont le fruit de la décomposition non complète (anaérobie) de tissus végétaux dans des sols saturés en eau. Avec le drainage, ces sols deviennent une source importante et durable de CO2. L’utilisation des sols organiques drainés par les grandes cultures ou les systèmes pastoraux conduit par conséquent à des émissions de ce gaz à effet de serre.

torfhaltiges Bodenprofil

Options d’utilisation pour les sols organiques

Les sols organiques sont des réserves importantes de carbone. Dans les marais, elles sont le fruit de la décomposition non complète (anaérobie) de tissus végétaux dans des sols saturés en eau. Avec le drainage, ces sols deviennent une source importante et durable de CO2. L’utilisation des sols organiques drainés par les grandes cultures ou les systèmes pastoraux conduit par conséquent à des émissions de ce gaz à effet de serre.

41.01-Treibhausgase-Lysimeter

Charbon végétal et émissions de gaz à effet de serre

Le charbon végétal est produit à partir de déchets organiques à des températures comprises entre 400 - 700 °C en milieu anaérobie. Cette pyrolyse donne un produit noir, aromatique, très riche en carbone qui peut absorber les éléments nutritifs comme une éponge et servir de milieu naturel aux microorganismes. En raison de sa grande stabilité dans le sol, le charbon végétal est considéré comme un puits potentiel de CO2, censé améliorer simultanément la qualité du sol et accroître les rendements.

31-01-Treibhausgase-Modellierung Bodenkohlenstoff

Simulation du carbone dans les sols en Suisse

Les sols constituent une réserve importante de carbone organique. Suivant le mode d’exploitation agricole et le changement d’affectation des terres, les sols peuvent parfois fonctionner comme des puits, mais aussi comme des sources de CO2.

Inventaire agricole des gaz à effet de serre en Suisse

Émissions de gaz à effet de serre issus du secteur agroalimentaire suisse.