Station expérimentale Maran – Jardin alpin

Maran_Alpengarten_Panorama

La station expérimentale d’Agroscope à Maran au-dessus d‘Arosa comprend des parcelles d’essai pour la production fourragère et les pommes de terre ainsi qu’un jardin alpin de 1000 mètres carrés avec près de 500 plantes vasculaires. Le site qui compte quelque 4000 mètres carrés est ouvert aux visiteurs pendant la période de végétation.

En 1884, une parcelle expérimentale alpine a été mise en place sur le lieu-dit Fürstenalp, (un domaine du prince-évêque de Coire à 1775 m d'altitude) au-dessus de Trimmis (GR,) puis déplacée à Maran (à 1850 m d'altitude) en 1932. Depuis lors, les milieux typiques du paysage cultural ouvert d'Arosa (par exemple, prairies maigres, pâturages gras, reposoirs) sont présentés à petite échelle, de même que les espèces végétales qui les caractérisent.

Maran_Alpengarten_Wiesenbeete

Depuis 2011, le jardin alpin fait l'objet d'un réaménagement en douceur. Il abrite désormais six parterres rocailleux exposés au Sud avec deux roches calcaires différentes (dolomite et schiste), trois roches siliceuses (paragneiss, orthogneiss, granit) ainsi qu'une roche rare, mais caractéristique d'Arosa, la serpentine. Les nouveaux parterres rocailleux permettent de se faire une idée de la géologie particulièrement variée et de la flore d'Arosa et de ses environs. En 2012, une zone humide a été créée pour offrir un habitat à des plantes qui disparaissent de plus en plus de notre paysage. Enfin, depuis 2012, des essais ont été mis en place afin d'extraire différentes plantes de leurs quartiers habituels et de les réinstaller sur de nouveaux sites plus appropriés, ainsi que de compléter la précieuse collection de plantes vasculaires par des espèces supplémentaires appartenant à la région d'Arosa.