Alimentation, Santé

Institut des sciences en denrées alimentaires IDA

Les denrées alimentaires traditionnelles d’origine végétale et animale issues de matières premières provenant de l’agriculture suisse apportent une précieuse contribution à l’alimentation humaine et occupent une place importante au sein de la pyramide alimentaire.

Depuis 2015, Agroscope se focalise sur les systèmes microbiens dans le domaine des denrées alimentaires. Ainsi, dans le domaine de l’alimentation humaine, les effets physiologiques et biochimiques des aliments fermentés (surtout le yaourt et le fromage) représentent les principaux thèmes de la recherche, l’objectif étant de pouvoir reconnaître et évaluer les possibles avantages et risques pour la santé. En outre, l’impact de denrées alimentaires spécifiques sur des systèmes microbiens de l’être humain (flore intestinale) ainsi que la contribution et l’effet de composants (par ex. vitamines, peptides) issus de la fermentation ont été examinés. A cet effet, des paramètres cliniques classiques (par ex. profil lipidique, glucose, insuline) sont examinés et des analyses du domaine de la nutrigénomique (analyses de la transcriptomique et de la métabolomique) sont également effectuées. Des clarifications d’ordre sensoriel et par rapport aux arômes viennent s’ajouter aux thèmes précités car, outre l’aspect de santé, celui du plaisir à savourer les aliments, joue un rôle important dans l’alimentation.

Les années précédentes, outre des produits laitiers fermentés, le lait, la viande, les produits carnés ainsi que le miel ainsi que diverses denrées alimentaires d’origine végétale et des composants spécifiques de denrées alimentaires figuraient au centre des travaux de recherche d’Agroscope. Un résumé de ces travaux se trouve dans les synthèses NutriScope 2008-2010 et 2011-2013.

URL für Direktzugriff

FAQ

Liens

Contact

Publication

Publikation Umfrage Ernaehrung ueber 50

Enquête sur l’alimentation des 50+

Une alimentation saine et équilibrée est primordiale non seulement pour la santé et le bien-être des personnes âgées, mais aussi pour réduire le risque des différentes maladies chroniques.