MonoGutHealth – Pour des porcs et des volailles plus résilients

Mono Guth Health

Le projet MonoGutHealth vise à utiliser des stratégies nutritionnelles innovantes pour promouvoir la colonisation microbienne intestinale chez les porcelets et les poussins afin de renforcer leur résilience. Le projet est soutenu par le programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 de l'Union européenne et encadré par le chercheur d'Agroscope Giuseppe Bee.

MonoGutHealth se focalise sur la réduction de la mortalité infectieuse en renforçant la santé du tube digestif : des jeunes animaux en bonne santé et plus robustes nécessitent moins d'interventions vétérinaires. Selon la devise "mieux vaut prévenir que guérir", MonoGutHealth utilise des technologies innovantes pour produire, d'une manière rentable et respectueuse des animaux, de la viande de porc, des œufs et des poulets. En plus de l’identification des facteurs clefs de l’alimentation et de certains pathogènes, le projet déterminera les facteurs qui affectent le microbiome intestinal des porcs et des poussins avant et après la naissance. Une communication ciblée des résultats profitera aux chercheurs, aux éleveurs et aux consommateurs.

Le projet MonoGutHealth comprend 11 sous-projets menés par 6 centres de recherche et 24 partenaires dans neuf pays. Cette large collaboration garantit l'échange des dernières connaissances et offre la possibilité à 11 jeunes chercheurs de se familiariser avec la recherche de pointe.  Outre Agroscope, UFA AG, CSEM (Centre suisse d'électronique et de microtechnique) et Twenty Green sont impliqués dans le projet comme partenaires Suisse. Deux doctorants ont été recrutés sur le site d'Agroscope Posieux pour effectuer des recherches sur le microbiome du porc et sur les porcelets en retard de croissance. Ils seront encadrés par Catherine Ollagnier et Giuseppe Bee ainsi que par Paolo Trevisi de l'Université de Bologne.

Contact

Liens

Informations complémentaires