Programme de monitoring «Espèces et milieux agricoles» – ALL-EMA

Bienvenue sur le site d’ALL-EMA!

ALL-EMA Titelbild

De nombreuses espèces et milieux doivent leur existence à l’agriculture et dépendent, pour perdurer, d’une exploitation agricole qui garantisse leur protection. En Suisse, le paysage agricole couvre environ 36 % du territoire national. Les agricultrices et agriculteurs s’orientent, pour en gérer l’exploitation, sur les exigences de la politique agricole, sur le comportement des consommatrices et consommateurs et sur de nombreux autres facteurs d’influence.

Afin de conserver et de promouvoir la biodiversité dans l’agriculture, les Offices fédéraux de l’environnement (OFEV) et de l’agriculture (OFAG) ont formulé, en 2018, des objectifs environnementaux pour l’agriculture dans le domaine de la biodiversité. Des mesures de politiques agricoles qui doivent permettre la réalisation de ces objectifs ont été définies. C’est ainsi qu’Agroscope a développé le programme de monitoring d’ALL-EMA, sur mandat de l’OFAG et de l’OFEV. Ce programme s’engage à quantifier de manière systématique l’évolution de la biodiversité dans le paysage agricole suisse, afin d’évaluer l’efficacité des mesures de politique agricole et de les développer de manière optimale.


Objectifs d’ALL-EMA

  1. Monitoring de la biodiversité dans le cadre des objectifs environnementaux pour l’agriculture – espèces et milieux
    Relevé de l’état actuel et de l’évolution de la diversité des espèces et des milieux dans le paysage agricole suisse, selon les objectifs environnementaux pour l’agriculture.
  2. Évaluation des surfaces de promotion de la biodiversité
    Évaluation de l’état actuel et de l’évolution de la diversité des espèces et des milieux dans les surfaces de promotion de la biodiversité.
  3. Recherche
    Analyse et mise à disposition de données permettant de répondre aux questions actuelles et futures sur la diversité des espèces et des milieux dans le paysage agricole suisse.

Contacts

Accès données:

Partenaires

Autres spécialistes

Résultats

Downloads

Communiqués de presse

11.03.2019

Les véritables prairies maigres restent rares

Aujourd’hui, la région de plaine comprend nettement plus de prairies de haute valeur écologique, riches en espèces qu’il y a quinze ans. Les premières évaluations des données de monitoring montrent cependant que, sur de nombreuses surfaces écologiques, la richesse des espèces fleuries n’est toujours pas au rendez-vous. Selon les experts d’Agroscope, la promotion de la biodiversité peut se faire de manière plus ciblée si les conditions du site sont mieux prises en compte et si le mode d’exploitation est adapté à celles-ci.

11.03.2019

Les véritables prairies maigres restent rares

Aujourd’hui, la région de plaine comprend nettement plus de prairies de haute valeur écologique, riches en espèces qu’il y a quinze ans. Les premières évaluations des données de monitoring montrent cependant que, sur de nombreuses surfaces écologiques, la richesse des espèces fleuries n’est toujours pas au rendez-vous. Selon les experts d’Agroscope, la promotion de la biodiversité peut se faire de manière plus ciblée si les conditions du site sont mieux prises en compte et si le mode d’exploitation est adapté à celles-ci.

URL pour acces direct