Qualité de la tourbe

Torfqualität
De nombreuses propriétés physiques et chimiques distinguent les sols organiques intacts (à gauche, © J.-P. Krüger) des sols fortement décomposés (à droite, © C. Bader). La différence de couleur est visible en raison de la forte décomposition (à droite, partie sombre de la carotte de forage)

Après le drainage, la tourbe intacte est rapidement décomposée par voie microbienne. Outre l'émission de produits gazeux (principalement du CO2), on observe une transformation de la tourbe restante. La composition chimique de la tourbe est un bon indicateur du degré de décomposition de celle-ci. Le drainage réduit considérablement la porosité du sol; les concentrations en éléments nutritifs (en particulier l'azote) et la densité apparente quant à eux augmentent. Les éléments nutritifs libérés lors de la minéralisation de la tourbe ne peuvent pas tous être absorbés par les plantes et se retrouvent dans l'atmosphère, les eaux de surface et les eaux souterraines.

Nos recherches ont montré que le degré de décomposition de la tourbe augmente systématiquement en fonction de l'intensité d'utilisation des terres (grandes cultures > prairies > forêts > semi-naturel). En plus des mesures standard des propriétés de la tourbe, nous avons utilisé la teneur en carbone radioactif pour estimer les pertes antérieures de tourbe sur les sites.

TorfZersetzung
La tourbe encore présente sous les terres arables et les prairies est nettement plus décomposée, comme le montre la teneur en azote relativement plus élevée, et contient sensiblement moins de carbone organique que sous les forêts ou à l’état semi-naturel.

Vous trouverez davantage d’informations sur ce thème en cliquant sur les liens suivants: