Modélisation économique et analyse politique

La société exprime des attentes diverses vis-à-vis de l’agriculture et de l’industrie alimentaire en Suisse. Elle souhaite un approvisionnement sûr de la population, la préservation des bases naturelles de la vie, l’entretien des paysages cultivés, une occupation décentralisée du territoire ainsi que le respect du bien-être animal, préoccupations d’ailleurs ancrées dans la loi sur l’agriculture (LAgr). L’agriculture suisse est ainsi tiraillée entre toutes ces attentes sociétales. Nos chercheur·euse·s utilisent des modèles économiques pour évaluer les effets des instruments de politique agricole sur les objectifs sociétaux et identifier les conflits d’intérêts.

À cette fin, les chercheur·euse·s recourent aux modèles agro-économiques suivants:

  • Le modèle multi-agents de secteur agricole SWISSland modélise les effets des mesures politiques sur la production de denrées alimentaires, les revenus ainsi que les structures agricoles.
  • Le système de modélisation DSS-ESSA simule la manière dont la sécurité de l’approvisionnement peut être préservée en cas de pénurie grave. Le modèle élargi green DSS-ESSA analyse les impacts environnementaux de l’agriculture et de l’industrie alimentaire, qu’ils soient imputables au marché intérieur ou aux importations.
  • Des modèles économétriques sont utilisés pour étudier les effets des restrictions commerciales sur le marché des aliments en Suisse.
  • Diverses combinaisons de modèles et de méthodes de recherche sociale empirique interviennent dans les évaluations et les analyses des politiques agricole et alimentaire.
     

Publications

Dernière modification 07.10.2021

Début de la page