Contaminants dans la cire

La lutte contre Varroa destructor est la source de contaminants la plus importante, car les produits sont appliqués à plusieurs reprises. Il est important de n’utiliser que des substances comme les acides organiques et le thymol. Si l’on applique correctement ces substances, il n’y a aucun risque de résidus dans le produits apicoles. Nos analyses montrent que la charge en varroacides dans la cire a diminué au cours de ces dernières années grâce à l’application accrue de la lutte alternative contre Varroa.

Die Qualität des Bienenwachses: Rückstände (allemand) (PDF, 156 kB, 14.09.2016) Qualité de la cire: résidus
S. Bogdanov, V. Kilchenmann (2009)

Résidus dans la cire et le miel après un traitement à l’Apilife VAR (Résumé) (PDF, 13 kB, 15.09.2016)
S. Bogdanov, A. Imdorf, V. Kilchenmann (1998)

Thymol residues in wax and honey after Apilife VAR treatment (anglais) (PDF, 757 kB, 14.09.2016) Résidus dans la cire et le miel après un traitement à l'Apilife VAR
S. Bogdanov, V. Kilchenmann, A. Imdorf (1998) 

Acaricide residues in honey, beeswax and propolis (anglais) (PDF, 46 kB, 14.09.2016) Article scientifique portant sur les résidus dans le miel, la cire et la propolis après l’utilisation d'acaricides
S. Bogdanov, V. Kilchenmann, A. Imdorf (1999)

Résidus de pesticides dans le miel et la cire d’abeilles provenant de Suisse (PDF, 12 kB, 15.09.2016)
S. Bogdanov, G. Ryll, H. Roth (2003)