Ressources génétiques fruitières

Le cidre constitue une possibilité de valoriser d’anciennes variétés de pommes. L’augmentation de la valeur ajoutée peut inciter les producteurs à utiliser ces variétés et donc à les préserver à long terme. Les cidres sont tous très différents, tout comme les propriétés sensorielles des anciennes variétés de pommes. Dans cette vidéo, nous présentons un projet qui a été réalisé à AGROSCOPE à Wädenswil pour le compte de l’association FRUCTUS. 

 

En Suisse, environ 2500 anciennes variétés de fruits (pommes, poires, cerises et pruneaux) sont préservées par divers organismes privés. A la demande de l’association FRUCTUS, Agroscope gère différents projets dans le domaine des ressources génétiques des fruits au sein du groupe de recherche «Amélioration et ressources génétiques des fruits».

BEVOG IV: Description des ressources génétiques des fruits 

  • Descriptions morphologiques et photographiques des variétés anciennes (accessions) de pommes, poires, cerises et pruneaux.
  • Évaluation de la tolérance ou de la sensibilité des variétés indigènes de fruits à pépins au feu bactérien, à la tavelure, à l’oïdium et à la maladie de la chute des feuilles causée par Marssonina coronaria
  • Vérification pomologique des variétés: en collaboration avec des pomologues suisses et étrangers, les variétés sont vérifiées et les accessions inconnues sont identifiées ou pourvues d’un nom. Un autre objectif est de transmettre les connaissances aux futurs pomologues.
     

NUVOG II: Utilisation des ressources génétiques des fruits

  • Transformation d’accessions de pommes sélectionnées en eaux-de-vie pures et nobles pour l’analyse et l’évaluation sensorielle
  • Tolérance ou sensibilité des accessions de pommes à diverses maladies de conservation.
  • Fiches techniques d’accessions (pommes, poires, pruneaux et cerises) qui sont disponibles dans un verger étalon PAN-RPGAA.
  • Supervision de la «parcelle d’essai zéro fongicide» à Horgen ZH avec environ 750 accessions de pommes pour évaluer la sensibilité aux maladies.

Les projets 06-PAN-P21 (BEVOG IV) et RPGAA-NNN-0054 (NUVOG II) sont financés par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) dans le cadre du Plan d’action national pour la conservation et l’utilisation durable des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture (PAN-RPGAA). Agroscope apporte également une large contribution à ces projets sous forme de «prestations propres».