Émissions d’ammoniac

Ammoniakemissionen

L’ammoniac se forme lors de la décomposition des composés organiques contenant de l’azote. Il est volatile et pénètre donc facilement dans l’atmosphère, où il contribue à la formation de particules fines. Il est également transporté dans l’atmosphère et se dépose sur les sols ou les eaux de surface, contribuant à la pollution des écosystèmes par eutrophisation et acidification. Libéré dans le sol et dans l’eau, il est ensuite transformé par nitrification et dénitrification. Ce processus peut produire du protoxyde d’azote, un gaz à effet de serre. L’agriculture est de loin le plus grand contributeur aux émissions d’ammoniac. Celles-ci proviennent principalement de la détention animale, aussi bien des étables que de l’entreposage et de l’épandage des engrais de ferme (lisier, fumier).

Émissions d’ammoniac

L’indicateur agro-environnemental des émissions d’ammoniac (en kg N par hectare de surface agricole utile) est calculé au moyen du modèle Agrammon. Le modèle comprend les éléments suivants sur les émissions générées par la production animale:

  • pâturage
  • étable et aire d’exercice
  • stockage des engrais de ferme
  • épandage des engrais de ferme.

Les calculs effectués dans Agrammon se basent sur l’azote soluble.