Calcium

Le calcium est présent dans le lait sous une forme complexe et facilement absorbable. Cette propriété est renforcée par le lactose, l’acide lactique, les peptides et la vitamine D qui ont une influence favorable sur l’absorption du calcium. Les légumes verts, comme le brocoli ou le chou, contiennent également des quantités appréciables de calcium, mais qui, en raison de la présence de composés inhibiteurs, ne peuvent être utilisées qu’en faible quantité par l’organisme. Les apports recommandés en calcium, qui sont de 1000 mg par jour pour les adultes et de 1200 mg pour les adolescents, peuvent être aussi partiellement couverts par certaines eaux minérales. Cependant, dans les pays occidentaux, le lait et les produits laitiers sont la source principale de calcium.

Illustration calcium
Dose journalière (1000 mg) pour une personne adulte contenue dans cette quantité (g) d’aliments

La teneur en calcium de l’organisme humain est de 750-1100 g chez la femme et de 900-1300 g chez l’homme. Environ 99 % de cette masse se trouvent dans le squelette et dans les dents. Entre 30 et 35 ans, l’être humain atteint le pic de sa masse osseuse (Peak Bone Mass). Celui-ci peut être obtenu à l’aide d’une alimentation équilibrée et riche en calcium.

Bien que l’alimentation ne joue qu’un faible rôle lors du développement de l’ostéoporose, une alimentation riche en calcium et en vitamine D peut avoir des effets positifs et ralentir la dégradation de l’os. L’importance du calcium pour le métabolisme osseux et pour la prévention de l’ostéoporose est bien connue. Cependant, il exerce d’autres fonctions métaboliques et joue un rôle indispensable, notamment comme facteur de la coagulation sanguine, dans la transmission de l’influx nerveux. De plus, il est essentiel pour le métabolisme enzymatique et hormonal.

Publications