Pertes de colonies

Colonie d’abeilles morte
Colonie d’abeilles morte

En Suisse ainsi que dans beaucoup de régions de l'hémisphère nord, les apiculteurs sont confrontés à des pertes de colonies importantes. L'acarien Varroa destructor joue un rôle important dans ces pertes. Nous recommandons donc aux apiculteurs de traiter contre varroa au moment propice afin de réduire le danger de pertes de colonies autant que possible.

Ces pertes peuvent mener à des dommages économiques et écologiques importants (déficit de pollinisation des cultures et de la flore sauvage) et nécessitent la prise de mesures de protection adaptées par les apiculteurs et les autorités vétérinaires. Il est toutefois difficile de mettre en place de telles mesures puisque tous les facteurs et leurs interactions à l'origine de ces pertes ne sont pas encore compris. Comme le nombre de facteurs suspectés est grand, déterminer leur identité et comprendre leurs interactions dépasse largement les capacités du Centre de recherche apicole (CRA) ainsi que celles d'autres laboratoires et représente un défi impossible à relever par un pays isolé.

C'est pour cette raison que le réseau COLOSS, coordonné depuis Liebefeld, a été créé. Il regroupe à ce jour 805 chercheurs de 92 pays. Ces chercheurs collaborent étroitement pour tenter d'expliquer et limiter les pertes de colonies. Le réseau se fixe comme objectif d'identifier les facteurs responsables des pertes au niveau de l'abeille ainsi qu'à l'échelle de la colonie et d'étudier les effets synergiques entre ces facteurs. Ceci permettra le développement et la dissémination de mesures d'urgence et de stratégies apicoles durables pour enrayer les pertes de colonies à grande échelle. Plus d'informations sur COLOSS sont disponibles dans l'article ci-dessous.

Un des buts de COLOSS est le recensement des pertes de colonies selon un protocole international standard. Les apiculteurs suisses peuvent contribuer à cette initiative en répondant au questionnaire distribué par Apisuisse (il peut être obtenu en s’inscrivant auprès du secrétariat du VDRB) et publié dans les revues apicoles. Tous les ans, nous vous informons de l'ampleur des pertes en Suisse dans la presse apicole. COLOSS publie également en anglais les données sur les pertes en Europe.