Sélection clonale

pully-clone

Qu’est- ce que la sélection clonale?

Un clone, en viticulture, se définit par une population de ceps identiques génétiquement et issus par multiplication végétative (greffage, bouturage, provignage…) d'un cep d'origine repéré dans le vignoble en raison de ses caractéristiques spécifiques. Avant l'ère de la sélection clonale, une forte hétérogénéité (potentiel de production, qualité et comportement agronomique) était souvent observée entre les ceps d'une même parcelle. Ces différences, d’origine génétique, étaient parfois amplifiées par la présence de maladies virales susceptibles de s'étendre dans le vignoble.

La sélection clonale permet de pallier ces inconvénients, en fournissant au viticulteur du matériel végétal exempt de viroses dangereuses (court-noué, enroulement, etc.) et muni de performances agronomiques bien définies (potentiel de production, caractéristiques végétatives, sensibilité aux maladies) et œnologiques (potentiel qualitatif). L'homogénéité des parcelles cultivées avec du matériel clonal permet d’améliorer la gestion les différentes opérations culturales (maîtrise du rendement, choix de la date optimale de récolte, contrôle de l'état sanitaire) et la valorisation du potentiel qualitatif des différents cépages.

La culture en parallèle de différents clones du même cépage présentant des caractéristiques positives et complémentaires permet de préserver et d'améliorer le potentiel qualitatif et la complexité des vins. Une bonne sélection clonale passe d’abord par une large prospection de la diversité intra-variétale dans d'anciennes parcelles et par la sauvegarde à long terme d'une palette représentative de la biodiversité des cépages dans des conservatoires.

La mise sur le marché de matériel clonal clairement identifié est indissociable d'un système de certification qui garantit son authenticité génétique et son état sanitaire. Tous les clones sélectionnés à la Station de recherche Agroscope sont diffusés par la filière de certification suisse.

La sélection clonale d ’Agroscope

La sélection des principaux cépages cultivés en Suisse (Chasselas, Pinot noir, Gamay, etc.) a débuté dès les années 1920 et se poursuit encore à l'heure actuelle à Agroscope. Dès 1992, un vaste programme de sauvegarde de la diversité biologique des principaux cépages traditionnels et autochtones du Valais a débuté en collaboration avec l'Office de la viticulture du canton du Valais et la société des pépiniéristes valaisans.

Actuellement, seize cépages ont fait l'objet de cette prospection et plus de 1400 clones, indemnes de viroses graves et représentatifs de la diversité biologique de ces cépages, sont conservés. Aujourd'hui, trois clones de porte-greffe (3309, 5BB, « 8B Wädenswil ») et soixante- huit clones de cépages sélectionnés par Agroscope sont déjà diffusés dans le cadre de la filière de certification suisse.

Clones d’Agroscope disponibles dans la certification suisse

Les tests effectués dans le cadre des collections d'étude permettent de caractériser les performances des clones sélectionnés par Agroscope par rapport à des clones de référence. Les tableaux suivants présentent une évaluation synthétique des clones sélectionnés par Agroscope. Pour les porte-greffe, seul le statut sanitaire est déterminant: Agroscope diffuse un clone de 3309C (RAC1), un clone de 5BB (RAC3) ainsi qu’un clone de « 8B Wädenswil » (RAC 66).