Organismes de quarantaine en culture maraîchère

Gemuesebau Quarantaeneorganismen
Les organismes de quarantaine sont des organismes nuisibles particulièrement dangereux pour les plantes qui doivent être déclarés et qui sont réglementés dans l’Ordonnance sur la protection des végétaux, OPV [RS 916.20] ou dans l’Ordonnance de l’OFAG sur les mesures phytosanitaires à caractère temporaire OMPT [RS 916.202.1].
Gemüsebau Quarantäneorganismen
Chancre bactérien de la tomate

Les principaux organismes de quarantaine en culture maraîchère qui concernent les producteurs pour des mesures de lutte sont le chancre bactérien de la tomate (Clavibacter michigannsis subsp. michiganensis, Cmm) et le virus de la mosaïque du pepino (Pepino mosaic virus ,PepMV). Ces deux maladies de quarantaine ont déjà été observées dans différentes exploitations productrices de tomate en Suisse. D'autres informations sont publiées dans les fiches techniques.
La Tuta Absoluta, la teigne de la tomate, a été observée pour la première fois en Suisse en 2009. Cette teigne n'est pas un organisme de quarantaine.

Gemüsebau Quarantäneorganismen
Tomato spotted wilt virus (TSWV)

Das Bronzefleckenvirus Tomato spotted wilt virus (TSWV) verursacht Symptome auf Blättern und Früchten. Das Virus kann unter anderem durch den Kalifornischen Blütenthrips Franklinella occidentalis übertragen werden.

Gemüsebau Quarantäneorganismen
Virus de la mosaïque du pepino

L’ordonnance fédérale sur la protection des végétaux contient une liste d'organismes („organismes de quarantaine »). Comme ceux-ci ne sont pas encore répandus en Europe ou qu'ils le sont très peu, des mesures officielles ont été prescrites pour empêcher leur dissémination. Le passeport phytosanitaire en est un élément important. Il certifie que le matériel végétal produit a été officiellement contrôlé en ce qui concerne les organismes de quarantaine. L'autre élément est l'obligation d'annoncer. Les producteurs aident ainsi à faire connaître l'apparition de ces organismes. L'état de quarantaine permet aux services cantonaux d'ordonner les mesures officielles à prendre contre ces organismes, mais également d'être aidés financièrement et de verser des indemnisations aux producteurs.
Cela signifie que l'obligation d'annoncer ces organismes de quarantaine auprès du service phytosanitaire cantonal ou de la station cantonale de la culture maraîchère est fondamentale.

 

 

Contact

Service phytosanitaires cantonaux

Service phytosanitaire

Dernière modification 17.01.2018

Début de la page