Etienne Bucher explique dans une interview les avantages des nouvelles méthodes de sélection

Gentech

La Commission d'éthique a relancé le débat sur la sélection végétale au moyen de nouvelles méthodes de sélection. Dans une interview, Etienne Bucher, chercheur en amélioration des plantes chez Agroscope, s'exprime au sujet du débat actuel sur les nouvelles méthodes de sélection et leurs avantages pour l'agriculture dans le contexte du changement climatique.

Le Parlement a à nouveau prolongé le moratoire sur le génie génétique de 2005. Il a toutefois chargé le Conseil fédéral d'examiner, d'ici à mi-2024, à quoi pourrait ressembler l’homologation de plantes issues de nouvelles méthodes de sélection, telles que Crispr/Cas.

Dans son dernier rapport, la Commission d'éthique ne voit pas la nécessité d'autoriser de nouvelles méthodes de génie génétique pour faire face au changement climatique dans l'agriculture.

Etienne Bucher effectue depuis de nombreuses années des recherches avec des nouvelles méthodes de sélection soumises au moratoire sur le génie génétique. Il explique que «le climat change rapidement et que nous devons adapter les plantes au changement climatique le plus vite possible. Or, avec la sélection classique, c'est trop lent. Les nouvelles méthodes permettent d’adapter les plantes rapidement et précisément aux nouvelles conditions - sans introduire d'ADN étranger dans l'espèce».

Et d’ajouter: «Avec les nouvelles méthodes de sélection, la recherche sait très précisément ce qu'elle modifie dans la plante. Les connaissances sont bien plus importantes qu'avec les méthodes traditionnelles».

Lisez l'interview complète dans les journaux Tamedia ici.

Contact

Informations complémentaires

Moratoire sur le génie génétique: saisir les opportunités restantes

Le changement climatique progresse. Il existe de nouvelles technologies afin de sélectionner rapidement des variétés durables et résistantes pour notre agriculture. Mais elles tombent sous le coup de la loi sur le génie génétique.

TeGenesis Züchtungsmethode

Les chercheuses et les chercheurs d’Agroscope utilisent de nouvelles méthodes de sélection

TEgenesis® est une nouvelle méthode de sélection qui permet par exemple d’accélérer l’adaptation des plantes au changement climatique. Ce procédé permettrait donc de trouver plus rapidement des réponses aux défis de l’agriculture et de l’agroalimentaire par rapport aux méthodes de sélection classique.

pflanzenzuechtung_befruchtung

Amélioration des plantes

Un large choix variétal permet à l'agriculteur d'orienter sa production en fonction de sa région, de son système de production et du marché qu'il vise.

Dernière modification 08.11.2022

Début de la page