Maîtriser le coût des concentrés

Milchwirtschaft Kühe

42% des quelque 50 000 exploitations agricoles suisses sont des exploitations laitières. Par rapport aux autres types d’exploitations, leur revenu est inférieur à la moyenne. La question se pose de savoir comment les exploitations ont évolué au cours des dernières années et quelles stratégies appliquer pour obtenir des marges brutes plus élevées.

Dierk Schmid d’Agroscope a analysé les rendements et les coûts de la branche de production «Bétail laitier et élevage» de 2010 à 2019 à l’aide de données comptables. Voici ses conclusions:

  • De 2016 à 2019, les marges brutes ont augmenté de manière continue. Elles sont marquées par la hausse du prix du lait, l’augmentation de la production laitière ainsi que la hausse des prix sur le marché de la viande et du bétail de rente.
  • Des marges brutes plus élevées sont réalisées grâce à des produits monétaires supérieurs tirés du lait et à un meilleur rendement du fourrage de base. Ainsi, les 25 % d’exploitations les plus prospères affichent des coûts de concentrés à peine plus élevés que les 25 % d’exploitations les moins prospères. Cela peut s’expliquer par la gestion de l’affourragement et du pâturage ou par la race utilisée.
  • En région de plaine, le produit monétaire tiré du lait dépend davantage de la quantité de lait et en région de montagne, davantage du prix.
  • L’utilisation de concentrés dans la région de plaine et de collines semble actuellement avoir dépassé l’optimum dans les catégories de rendement laitier les plus élevées en termes de marges brutes par unité gros bétail bovin.
  • Si une stratégie axée sur les concentrés est appliquée, il convient d’accorder une attention particulière au rapport input-output lié à leur utilisation dans le secteur à haute productivité.
  • Par rapport aux autres régions, c’est en région de montagne que l’utilisation de concentrés par kg de lait est la plus élevée. Mais la marge brute par kg de lait est également plus élevée en raison du prix supérieur du lait et de la part plus importante de l’élevage.

Publikation

Contact

Informations supplémentaires

Kuh vor Bauernhof

Gestion d'entreprise et création de valeur

L’agriculture coûte cher. S’ils veulent réussir, les agricultrices et agriculteurs doivent investir dans les machines, les animaux et les bâtiments. Toutefois, il n’est pas toujours évident de savoir dans quelle machine et dans quel bâtiment il faut investir, ni quelle somme.

Dernière modification 26.07.2021

Début de la page