Réduction des gaz à effet de serre issus de l'agriculture

L’agriculture émet une très grande quantité de protoxyde d’azote, nocif pour le climat. Les chercheuses et chercheurs d’Agroscope ont pu montrer que les vaches au pâturage sont à l’origine de nettement moins de ce gaz qu’on ne le pensait jusqu’ici.

Le projet étudie l’efficacité de mesures d’exploitation herbagère visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans des conditions proches de la pratique en Suisse. Des méthodes sont élaborées afin d’estimer le potentiel et l’efficacité réelle des mesures de réduction à l’échelle nationale dans le but de mieux les enregistrer dans l’inventaire et également de pouvoir établir des pronostics. Les effets directs et indirects des gaz à effet de serrre sont quantifiés et les conflits d’objectifs avec d’autres impacts environnementaux sont étudiés.

Le compte rendu annuel sur l’inventaire des gaz à effet de serre d’origine agricole fournit des informations fondées pour les milieux politiques et la société.

Contact