Nouvelle fiche technique sur les plastifiants problématiques dans le lait et les produits laitiers

Melkstand

Les phtalates sont des produits chimiques utilisés en grande quantité comme plastifiants des matières plastiques, par exemple pour les câbles, les tuyaux et les emballages. En raison de leur large utilisation, ils sont devenus omniprésents dans l'environnement. Certaines de ces substances peuvent avoir entre autres des effets négatifs sur la fertilité. La fiche technique d’Agroscope préconise des mesures pour empêcher les phtalates de contaminer les produits laitiers. Dans l'industrie laitière, seuls des matériaux certifiés sans phtalates par le fabricant ou le fournisseur doivent être utilisés.

Certains phtalates sont classés comme perturbateurs endocriniens. Autrement dit, ces substances peuvent nuire à la santé en déréglant le système hormonal et sont considérés comme critiques en ce qui concerne le développement des organes reproducteurs. De nombreux phtalates utilisés comme plastifiants sont considérés aujourd’hui comme des polluants environnementaux et alimentaires. Ils ont été fortement réglementés ces dernières années et dans certains cas interdits. Les phtalates sont importants en raison de leurs volumes de production et de consommation élevés. La majorité des phtalates produits industriellement sont utilisés comme plastifiants des matières plastiques, telles que le polychlorure de vinyle (PVC), la nitrocellulose et le caoutchouc synthétique. En Europe, environ 1,5 million de tonnes de plastifiants sont produites chaque année, dont 70 % sont des phtalates.

Des études officielles sur l'exposition aux phtalates effectuées à l'échelle européenne ont montré que les résidus dans les aliments sont la principale source d'absorption des phtalates. Des phtalates sont déjà détectables dans le lait cru des vaches. Il a en effet été démontré que certains de ces polluants peuvent être absorbés par le biais de l’ensilage et du fourrage des pâturages. Ils peuvent aussi pénétrer dans le lait par les manchons trayeurs et les tuyaux flexibles des installations de traite de même que les tubes en matière plastique. Une hausse supplémentaire de la concentration en phtalates peut se produire lors de la transformation du lait en laiterie par contact direct avec des matériaux contenant des phtalates. Les températures élevées favorisent la migration de ces substances dans les aliments.

Les résidus de phtalates dans le lait et les produits laitiers sont donc importants. Bien que ces substances soient présentes partout, la contamination des denrées alimentaires peut être largement évitée en prenant des mesures ciblées. Par exemple, les matériaux critiques qui entrent en contact avec les aliments peuvent être remplacés par des matériaux alternatifs certifiés sans phtalates par le fabricant. Si un appareil ou un produit en matière plastique n'est pas certifié, il doit être considéré comme suspect et doit être testé par un laboratoire accrédité

Informations complémentaires

18_09_18_04_01SSF9

Augmenter la sécurité alimentaire du lait et des produits laitiers

Etudes de prévalence, challenge tests, analyses de référence et priorisation des risques - tels sont les mots clés utilisés par Agroscope pour garantir la sécurité du lait et des produits laitiers tout en assurant leur valeur ajoutée et leur exportabilité. En tant que laboratoire national de référence, Agroscope apporte une contribution importante à la mise en œuvre du droit suisse en matière d’alimentation et des accords bilatéraux avec l'UE.

Dernière modification 12.11.2020

Début de la page