Nanoparticules dans les produits phytosanitaires et les engrais: une étude présente l’état des connaissances

Berne, 07.05.2018 - Un groupe de recherche international, auquel Agroscope a apporté ses compétences, a évalué, dans une étude exhaustive de la littérature, l’état des connaissances concernant les effets des engrais et des produits phytosanitaires contenant des nanoparticules. L’étude met en outre en évidence les domaines présentant des lacunes en matière de recherche.

La nanotechnologie suscite à la fois un vif intérêt mais également du scepticisme. Dans le monde entier, des recherches sont réalisées visant à mieux comprendre l’impact des nanoparticules sur l’être humain et l’environnement. Les possibilités d’utilisation des nanoparticules sont multiples: par exemple, dans les domaines de l’électrotechnique et de la technologie énergétique, pour des produits de consommation comme les textiles, mais aussi dans la médecine, le secteur alimentaire et l’agriculture. Au niveau national et international, des chercheuses et des chercheurs ont travaillé sur les questions ouvertes et ont élaboré des bases afin de pouvoir évaluer les chances et les risques des nanoparticules. Des travaux ont également été réalisés pendant plusieurs années dans le cadre du Programme national de recherche 64 (PNR 64, www.pnr64.ch) auquel Agroscope a participé.

Une équipe de scientifiques internationale a évalué les connaissances actuelles

Des nanoparticules dans les engrais et les produits phytosanitaires doivent permettre de rendre l’utilisation des substances actives plus efficaces et d’obtenir de meilleurs rendements. Mais dans quelle mesure les engrais et les produits phytosanitaires contenant des nanoparticules et les produits classiques similaires se différencient-ils vraiment par rapport à leur effet? Un groupe de recherche international, auquel participe Thomas Bucheli d’Agroscope, a évalué au cours d’une méta-analyse des publications concernant cette thématique. L’étude bibliographique offre d’une part un aperçu des connaissances actuelles et met en évidence d’autre part des lacunes, présente des problèmes d’ordre méthodologique et met à disposition des bases pour l’exécution et l’homologation.

Les produits phytosanitaires homologués actuellement en Suisse ne contiennent aucune nanoparticule selon l’Office fédéral de l’agriculture. Pour les éventuelles demandes d’enregistrement de tels produits, il existe une obligation d’autodéclaration, c’est-à-dire que les entreprises doivent disposer d’une base de données complète pour déterminer les effets possibles sur l’être humain, l’animal et l’environnement.

Davantage de travaux de recherche nécessaire

Sous le titre «A critical evaluation of nanopesticides and nanofertilizers against their conventional analogues», l’équipe de recherche a publié ses travaux dans «Nature Nanotechnology», une revue scientifique renommée et mondialement reconnue. L’évaluation de 78 études, réalisées principalement en laboratoire, montre que l’efficacité des formulations des nanoparticules peut être plus élevée que celle des produits classiques. Cela ne signifie pas automatiquement une diminution de la pollution. Souvent, on ne sait pas si la taille ou la surface des nanoparticules influencent les propriétés de la formulation. Cette information serait très précieuse pour comprendre, sur un plan mécanique, comment on pourrait améliorer les formulations avec des nanoparticules. Actuellement, il n’existe aucune étude scientifique solide qui a analysé l’efficacité des formulations contenant des nanoparticules et leur impact sur l’environnement dans des conditions de plein champ. Ceci constitue une lacune cruciale dans nos connaissances et rend actuellement impossible une évaluation approfondie et globale. Des travaux de recherche supplémentaires à cet effet s’avèrent nécessaires.

L’étude rédigée en anglais est accessible au public et peut être consultée sous les liens indiqués.


Adresse pour l'envoi de questions

Thomas Bucheli
Chimie analytique environnementale
Reckenholzstrasse 191, 8046 Zurich
thomas.bucheli@agroscope.admin.ch
+41 58 468 73 42

Claudia Schwyter
Corporate Communication Agroscope
Schwarzenburgstrasse 161, CH-3003 Berne
claudia.schwyter@agroscope.admin.ch
+41 58 468 70 30

www.agroscope.ch | une bonne alimentation, un environnement sain



Auteur

AGROSCOPE
http://www.agroscope.admin.ch

URL pour l'accès direct

agroscope.ch/communiques

S'abonner aux communiqués

Notre service d'abonnement vous informe en permanence par courriel des nouveautés relatives à l'administration fédérale. Configurez votre menu en fonction des thèmes disponibles ou de l'expéditeur.

Inscrivez-vous dès maintenant à la newsletter d’Agroscope!

En vous abonnant à la newsletter d’Agroscope, vous serez informés plusieurs fois par an des principales actualités de la recherche dans l’agriculture et le secteur alimentaire.

https://www.agroscope.admin.ch/content/agroscope/fr/home/actualite/service-medias/communiques-pour-medias.msg-id-70688.html