Projets de recherche CSR 14


14_13_09_01_SFF14_agroscope_brga_Mikroverunreinigungen_web_DSC9170

Eviter les micropolluants provenant de l‘agriculture

Les toxines naturelles provenant de l’agriculture comme les hormones stéroïdes, les mycotoxines et les toxines végétales sont des micropolluants dans nos eaux. Le projet les identifie, détermine l’ampleur des apports et l’impact sur l’environnement qui en résulte. Ces travaux contribuent ainsi à minimiser le risque que représentent de telles composés pour l’homme et l’environnement.

20160126D_Zami071_EVS-Laufflaechen-Schieber-Entmistung.JPG

Evaluation des mesures de réduction des émissions

La détention d’animaux de rente libère des émissions indésirables sous forme d’ammoniac et de gaz à effet de serre. Afin d’atteindre les objectifs environnementaux pour l’agriculture, il est nécessaire de prendre des mesures à la fois efficaces et pratiques. Dans l’étable expérimentale de vaches laitières sur les émissions, des mesures de réduction architecturales, techniques et organisationnelles sont étudiées, comparées et évaluées ainsi que des stratégies d’affourragement.

18.14.19.02.01

Réduction des apports de N et de P agricoles dans les cours d'eau

Les apports d’azote (N) et de phosphore (P) issus des activités agricoles dans les cours d’eau sont un des principaux problèmes environnementaux de l’agriculture. Agroscope effectue des essais lysimétriques et sur le terrain afin d’acquérir des connaissances scientifiques en vue de réduire la pollution des eaux de surface et des eaux souterraines par des pertes d’éléments fertilisants provenant de l’agriculture. Ces connaissances permettent d’établir des recommandations destinées à la pratique.

18.14.19.02.01

Optimiser l'emploi des ressources et des flux de matières

L’agriculture doit faire face à des défis d’envergure: les ressources disponibles comme les éléments nutritifs pour les plantes ou les surfaces exploitables par l’agriculture se font rares. En outre, l’agriculture doit aussi s’adapter au changement climatique. Agroscope recherche des solutions pour utiliser les ressources de ma-nière plus efficiente et augmenter les rendements à la surface tout en réduisant l’impact sur l’environnement

18.14.19.02.03

Dépouillement centralisé des indicateurs agro-environnementaux

Quelle est la durabilité de l’agriculture suisse? Comment les différentes régions et types d’exploitation se distinguent-ils en termes de durabilité? Dans le cadre du monitoring agro-environnemental de l’Office fédéral de l’agriculture, le centre de compétences IAE chez Agroscope traite ces problématiques. Pour y parvenir, seize indicateurs agroenvironnementaux sont calculés, évalués et publiés chaque année portant sur l’azote, le phosphore, le sol, l’énergie, le climat, l’eau et la biodiversité.

18.14.19.07.01

Analyse de cycle de vie et application aux questions de recherche actuelles

La politique et la société veulent une agriculture et un secteur agro-alimentaire respectueux de l’environnement. Pour répondre à ces attentes, il est indispensable d’évaluer les impacts environnementaux de manière approfondie. C’est le seul moyen de s’assurer que les mesures préconisées atteignent le résultat recherché et qu’elles n’induisent aucun effet secondaire indésirable. Dans le cadre du projet SALCA, la méthode d’analyse de cycle de vie et des outils de calcul sont développés et employés à ces fins.

18.14.19.07.02

Méthodes pour l'évaluation de la durabilités des exploitations agricoles

Il est extrêmement important pour l’avenir de l’agriculture et du secteur agroalimentaire suisses que les exploitations agricoles soient gérées selon les principes du développement durable. Le projet travaille au développement d’indicateurs opérationnels permettant une évaluation globale des trois piliers de la durabilité dans les exploitations agricoles, l’environnement, l’économie et l’aspect social. Les résultats des évaluations des exploitations serviront à améliorer les stratégies de management.

18.14.20.03.04

Evaluation des sites et immissions d'odeurs

Les odeurs émanant des installations de production animale peuvent être gênantes pour les riverains et les riveraines lorsque les courants locaux sont de grande portée et favorisent leur propagation. Agroscope développe des méthodes pour une évaluation plus ciblée du site, afin de mieux prendre en compte le type et la situation de l’exploitation sur un emplacement concret. Ces travaux permettent d’établir des recommandations pour planifier les installations de production animale, le choix du site et pour éviter les plaintes pour nuisances olfactives.