Génétique et sélection animales pour une détention et une production d’animaux de rente adaptées aux conditions du site

sff-csr_07-

L’un des défis futurs en production animale consiste à utiliser les ressources de façon plus efficiente, tout en préservant la santé des animaux et en augmentant leur bien-être. Dans cette perspective, il est indispensable de disposer de relevés et d’analyses approfondies sur les phénotypes informatifs de même que de combiner habilement ceux-ci avec des données génétiques, génomiques et métabolomiques. A partir de ces données et dans l’objectif d’optimiser la sélection, il est possible d’acquérir une meilleure compréhension des processus biologiques des animaux.

L’objectif consiste à élaborer de nouveaux programmes d’élevage optimalisés en vue de produire des animaux plus robustes et plus efficients. Afin d’assurer la capacité d’adaptation des animaux de rente et des progrès zootechniques à long terme, le maintien de la diversité génétique des races locales et internationales sera une tâche clé du secteur de l’élevage de demain.

Objectifs scientifiques et questions de recherche

  1. Saisie des données, mesures et relevé des phénotypes en vue de mettre en place des mesures zootechniques dans la production animale: comment la saisie des caractéristiques peut-elle être encore davantage objectivée dans l’élevage, quelles caractéristiques auxiliaires fournissent plus d’informations pour l’optimisation des programmes existants et le développement de nouveaux programmes d’élevage dans l’optique de satisfaire les attentes des marchés futurs (notamment utilisation efficiente des ressources dans le respect de l’environnement, animaux en bonne santé, robustes, adaptés au site, résistants, qualité des produits d’origine animale).
  2. Méthodes de sélection et développements technologiques: comment utiliser le plus efficacement possible les données de biologie moléculaire (omiques) et les technologies de reproduction dans les programmes d’élevage?
  3. Génétiques des critères sanitaires: les morts imprévues à la suite de problèmes de santé entraînent de lourdes pertes dans la production d’animaux de rente. Comment mesurer objectivement les critères de santé sur un grand nombre d’animaux? Quels gènes favorisent la robustesse et la résistance? Comment intégrer les critères de santé dans les programmes d’élevage et contribuer ainsi à une production animale rentable et efficiente en termes de ressources (p. ex. longue durée de vie)?
  4. Diversité génétique: comment appréhender, décrire et préserver de manière optimale la diversité génétique des populations d’animaux de rente en vue d’une utilisation à long terme des ressources génétiques animales? Quelle est l’importance de la cryoconservation par rapport à la conservation in situ des races?
  5. Génétique du comportement: un comportement agréable permet d’éviter les accidents liés à la détention et au travail avec les animaux de rente et facilite la gestion du troupeau. Moins de stress favorise la qualité des produits. Comment mesurer le comportement de manière objective? Quelle est l’architecture génétique des caractères comportementaux chez les animaux de rente? Comment utiliser ces informations dans les programmes d’élevage? Quel rapport y a-t-il entre comportement, critères de santé et critères de production?
  6. Immunogénétique des pollinisateurs: comment préserver et favoriser la diversité du système immunitaire des pollinisateurs? Comment sélectionner ou favoriser de manière naturelle des pollinisateurs polyvalents, tolérants aux maladies et aux ravageurs?