Phytoplasmes arboricoles

Quarantaeneorganismen Obstbauphytoplasmen
Dépérissement du poirier (Candidatus phytoplasma pyri)

Phytoplasmes arboricoles

Les phytoplasmes sont transmis lors du greffage de jeunes plants en arboriculture et sont propagés par des psylles. Les phytoplasmes sont des organismes de quarantaine et sont soumis au passeport phytosanitaire. Aucun produit phytosanitaire n'est efficace contre les phytoplasmes. Pour réduire le risque d'infection, il est nécessaire de planter des jeunes plants sains, exempts de phytoplasmes et d'éliminer les arbres malades dans les vergers et à proximité.

Les phytoplasmes peuvent infecter pommiers, poiriers, cognassiers et abricotiers. Les arbres hautes-tiges sont particulièrement menacés par les phytoplasmoses, dont la répartition en Suisse est diffuse. Les phytoplasmes sont transmis lors du greffage et propagés par des psylles. Afin de garantir la production de jeunes plants sains, les phytoplasmes arboricoles sont déclarés organismes de quarantaine et sont soumis au passeport phytosanitaire. 

Contrairement à la lutte contre le feu bactérien, aucun produit phytosanitaire n'est efficace contre les phytoplasmes. Pour réduire le risque d'infection, il est nécessaire de planter des arbres sains et d'éliminer au fur et à mesure les arbres malades près ou dans les vergers. Les insecticides contre les psylles ne sont ni utiles, ni homologués, car la maladie est transmise par des adultes immigrants.

Contact

Service phytosanitaires cantonaux