Symptômes et contrôles

Symptomes-FD

Détecter un plant malade

La flavescence dorée (FD) fait partie des jaunisses de la vigne. Les symptômes sont identiques à ceux du Bois noir (BN), autre jaunisse transmise par un phytoplasme. Les contrôles se font de juillet à septembre pour détecter les ceps infectés. Ils doivent être repérés par appréciation visuelle des grappes, des feuilles et du bois. Une bonne formation du personnel régulier ou saisonnier permet d’assurer des contrôles efficaces.

La présence durant la même période de culture des trois symptômes indique la présence de FD ou BN. Seule l’analyse moléculaire (PCR nichée) peut identifier le phytoplasme responsable des symptômes observés (FD, BN ou éventuellement les deux). Les symptômes se caractérisent par :

• Absence ou dessèchement des inflorescences et des grappes
• Enroulement vers le bas et décolorations des feuilles
• Aoûtement déficient des sarments

Que faire en présence de symptômes ?
• Marquer le cep (spray ou bande adhésive de couleur)
• Noter le lieu (parcelle, numéro de ligne, numéro de cep) et la date de l’observation
• Prendre une photo
• Informer sans délai le service phytosanitaire cantonal


Symptômes

Les symptômes se manifestent dès la mi-été, mais le manque de vigueur ou le dépérissement n’apparaissent qu’à la saison suivante. Ils doivent être présents sur  les feuilles, les grappes et les bois de la même plante pendant la saison de culture. Ils peuvent être présents sur l’ensemble de la plante infectée, ou sur une partie seulement. La présence simultanée des trois symptômes (feuille, inflorescence/grappe, sarment) indique la présence de FD ou BN. Seule l’analyse moléculaire permet ensuite de les discriminer.

Symptome

Die Symptome treten ab Mitte Sommer auf, erst in der darauf folgenden Vegetationszeit macht sich aber ein beeinträchtigtes Wachstum oder ein Verkümmern der Pflanze bemerkbar. Die Symptome müssen während der Vegetationsperiode bei derselben Pflanze an den Blättern, den Trauben und den verholzten Pflanzenteilen erkennbar sein. Sie können die ganze Pflanze oder nur einen Teil der infizierten Pflanze betreffen. Wenn die drei Symptome (Blätter, Blütenstände/Trauben, Triebe) gleichzeitig auftreten, liegt die GGV oder die SHK vor. Für die Unterscheidung ist anschliessend eine molekulare Untersuchung erforderlich.

FD symptomes 1

Les feuilles sont cassantes, s’enroulent vers la face inférieure et  présentent des décolorations sectorielles (délimitées par les nervures principales) à totales. Avec la disparition de la chlorophylle apparaissent les pigments jaunes (cépages blancs), rouges, oranges ou/et violacés (cépages rouges).

FD-symptome-2

Les inflorescences sèchent et tombent en cas d’infection précoce. Plus couramment, les grappes de raisin flétrissent et pourrissent.

FD-symptome-3

Les sarments montrent un retard de croissance et surtout ne se lignifient pas correctement (aoûtement déficient): ils restent verts et deviennent caoutchouteux

Confusion possible avec d’autres symptômes

Des symptômes d’enroulement et de décoloration peuvent être rencontrés dans d’autres cas de maladies ou d’accident. Une observation attentive permet d’éviter la confusion

Des symptômes de décolorations et d’enroulement foliaire peuvent être causés par le virus de l’enroulement. De ce cas, le sarment est correctement lignifié.

L’Esca peut provoquer des symptômes d’enroulement. Dans ce cas, l’enroulement est orienté vers la face supérieure de la feuille. L’Esca provoque aussi des dépérissements, avec apparition notamment de zones foliaires nécrotiques brunes et étendues qui ne sont pas observées dans le cas de jaunisses.

Un dégât mécanique à la base du rameau peut être à l’origine d’une décoloration foliaire. La blessure sera visible sur le rameau.

Dans le cas du pourridié (Armillaria), une décoloration des feuilles peut être observée. Les grappes restent toutefois intactes et le bois est aoûté.

La cicadelle bubale peut provoquer des décolorations. Les symptômes sont alors visibles sur le haut du rameau, à partir d’une boursouflure causée par la piqûre de l’insecte.

Enfin des décolorations peuvent être la conséquence d’une carence magnésienne.