Feu bactérien – Erwinia

Quarantaeneorganismen Feuerbrand
© David Szalatnay, Strickhof ZH

Feu bactérien

Le feu bactérien attaque des arbres à fruits à pépin comme les pommiers et poiriers et des plantes ornementales et sauvages apparentées. Le feu bactérien a été introduit en 1957 en Europe et se trouve maintenant dans presque tous les pays européens. Le feu bactérien est une maladie de quarantaine qui doit être obligatoirement déclarée. Le site Agroscope de Wädenswil est la plaque tournante du conseil, du service de prévision, des analyses de laboratoire et de la recherche sur le feu bactérien.

Le feu bactérien est causé par la bactérie Erwinia amylovora. Elle attaque des arbres à fruits à pépin comme les pommiers et poiriers et des plantes ornementales et sauvages apparentées. Le feu bactérien a été introduit en 1957 en Europe (Grandes Bretagne) et peut être trouvé dans presque tous les États européens, a été observé la première fois en Suisse en 1989. Dans les cantons alémaniques de St-Gall, Thurgovie et Lucerne quelques vergers ont déjà t été fortement touchés . En Suisse romande le feu bactérien a également été trouvé mais dans une moindre mesure et surtout sur des plantes ornementales.

Il s'agit d'une maladie de quarantaine, pour laquelle il existe une obligation de notification aux services phytosanitaires cantonaux.

Le feu bactérien a acquit une si grande importance qu 'il existe à la station Agroscope ACW Wädenswil un groupe de travail spécifique et responsable de la vulgarisation, du service de pronostic, de l'analyses de laboratoire et de la recherche.

Informations complémentaires