Stratégie et mesures de lutte

A partir du 15.4.2022 le feu bactérien (Erwinia amylovora) sera traité comme organisme de quarantaine non règlementé dans toute la Suisse. En conséquence, il n’existe plus en Suisse que trois zones différentes concernant le feu bactérien :

  • «Zones à faible prévalence » : obligations locales limitées en matière de surveillance, de déclaration et de contrôle pour protéger la production de fruits à pépins et de végétaux destinés à la plantation.
  • Zones de sécurité : Zone indemne de feu bactérien pour la production de matériel de plantation hôte pour les zones protégées (passeport phytosanitaire ZP «Erwinia amylovora»)
  • Reste de la Suisse : le feu bactérien n'est plus soumis aux exigences de déclaration et de contrôle

Gestion du feu bactérien

Le pathogène ne peut plus être éradiqué en Suisse, il faudra donc vivre avec lui.
Afin de préserver des conditions-cadres acceptables pour une production de fruits à pépins économiquement viable et de maintenir au niveau national et régional les collections de ressources génétiques, il est important de continuer à cibler (zones à faible prévalence) et à appliquer les mesures d’accompagnement, en un mot: gérer le feu bactérien.

Cette gestion comprend

  • la surveillance et l’assainissement,
  • la mise en oeuvre des indications cantonales,
  • la suppression des floraisons tardives et secondaires,
  •  l’observation des mesures d’hygiène,
  • l’interprétation des modèles de prévision des infections florales
  • et l’utilisation de produits phytosanitaires. 

Service d'information cantonal

Contacts

Feu bactérien - organisme réglementé non de quarantaine

Stratégie et mesures de lutte

Rapport sur l'évaluation des mesures phytosanitaires contre le feu bactérien. Évaluation 2000 – 2014 (Bericht nur in Deutsch verfügbar) 

Publications