Participation au projet de l’UE « LUCAS-Soil »

À l’occasion de l’année internationale du sol 2015, la Suisse et d’autres pays non-membres de l’UE se sont vu offrir la possibilité de participer au programme de l’UE « Land Use/Cover Area frame statistical Survey LUCAS » et de s’associer ainsi à un projet de recherche solidement établi et bien organisé. Plus de 30 pays y ont participé. En Suisse, 160 sites jusqu’à une altitude de 1500 mètres ont été échantillonnés selon les directives de l’UE (figure 1).

Une particularité à relever à propos de l’échantillonnage en Suisse est qu’en plus de la méthode officielle de l’UE (prélèvement à la bêche), des échantillons ont aussi été prélevés à la tarière selon les méthodes habituelles du NABO. Tous les 160 sites ont ainsi été échantillonnés à double, ce qui offre pour la première fois la possibilité de comparer directement les deux méthodes et de quantifier leur influence sur les résultats. Ces évaluations seront prises en considération pour la conception des prochaines campagnes d’échantillonnage au niveau européen.

Dans le cadre du projet de l’UE « LUCAS-Soil », l’utilisation et la couverture du territoire sont périodiquement recensées depuis 2009 dans 250’000 emplacements répartis dans 23 pays. Sur environ 10 % des sites suivis, des échantillons de sols sont également prélevés afin d’analyser une série de paramètres comme le Corg, le pH, les métaux lourds et la granulométrie. Les résultats sont présentés et publiés sous forme cartographique.

LUCAS_SOILProbenstandorte_01
Figure 1 : Site d’échantillonnage LUCAS-Soil en Suisse. En rouge : régions au-dessus de 1500 mètres d’altitude qui ne sont pas comprises dans l’étude.

Le projet apporte une précieuse contribution au contrat de collaboration entre la Suisse et l’UE dans le domaine du sol ainsi qu’aux rapports nationaux et internationaux sur l’environnement (EUROSTAT, EUA). Il permet en outre de combler une lacune géographique dans les données au centre de l’Europe. 

Contact

Partenaires du projet

Link