Réservoir de carbone: des données pédologiques sur plus de 30 ans

L’Observatoire national des sols NABO relève depuis le milieu des années 1980 la teneur en matière organique de la couche supérieure du sol. Il est prévu de compléter ces séries de données par la détermination des réserves de carbones sur une plus grande profondeur de profil. Pour ce faire, la matière organique contenue dans les couches plus profondes du sol sera systématiquement relevée à l’avenir dans le cadre des échantillonnages du NABO.

Les sols emmagasinent environ cinq fois plus de carbone que la biomasse terrestre et forment, après les océans, le deuxième plus important réservoir de gaz à effet de serre de la planète. En outre, la matière organique influence considérablement la capacité de réservoir et de tampon qui permet aux sols de remplir d’importantes fonctions dans les cycles des éléments nutritifs et dans le régime hydrique. La matière organique est donc un facteur-clé qui joue un rôle déterminant pour la garantie d’une utilisation durable du sol sur le long terme, y compris par rapport aux conséquences du changement climatique.

Corg_Acker_Gras_MW_F
Illustration : Teneurs en carbone dans les 20 premiers cm de sol des sites d’herbages et de grandes cultures du NABO entre 1985-2009, 1er – 5e cycles de prélèvements (données centrées par site : la moyenne du site pour toute la série chronologique est soustraite des valeurs individuelles).

Publications

Contact

Equipe de projet