Comprendre la dynamique des cycles des substances dans le sol – modélisation de processus pédologiques

Par rapport à un bilan superficiel basé sur les substances, les modélisations plus complexes intègrent d’autres processus significatifs du sol, comme la bioturbation, le régime hydrique, la migration dans les couches profondes et l’écoulement de surface.

Le modèle de processus sol EPIC est calibré à l’aide de données d’exploitation et permet ainsi d’établir des prévisions pour les parcelles du NABO. Il fournit d’une part des informations sur la façon dont les teneurs en substances nutritives et en polluants du sol peuvent évoluer pour un même mode d’exploitation, et donnent d’autre part des indications sur les processus du sol qui jouent un rôle important pour la dynamique des cycles de substances.

Modelling_08Bodenprozessbilanz
Illustration : Exemple de bilan de processus pour le phosphore : apports et exports (en haut), évaluation de l’évolution de la teneur en phosphore dans la couche supérieure du sol (en bas) d’après le bilan superficiel (surface balance) et d’après le modèle de processus (EPIC).

Publications

  • Müller M., R. D. Peruta. 2014. Impact of farm mangement on soil phosphorus dynamics: a monitoring-modelling approach. BGS-Bulletin 2014. 35: 37-47
  • Della Peruta R., A. Keller, and R. Schulin. 2014. Sensitivity analysis, calibration and validation of EPIC for modelling soil phosphorus dynamics in Swiss agro-ecosystems. Environmental Modelling & Software 62, 97-111.
  • Della Peruta R. 2013. Modelling long-term phosphorus dynamics in Swiss agricultural soils using EPIC. Dissertation ETH Zürich, Departement for Environmental System Science (D-USYS)