Le rôle des champignons à mycorhizes dans le bilan des éléments nutritifs

Nährstoffhaushalt_Bodenökologie

La fumure est une source de gaz à effets de serre, elle peut en outre conduire à charger les eaux en éléments nutritifs nocifs et entraîne des coûts croissants. Afin d’augmenter l’efficience des engrais et de réduire les coûts de fumure, des méthodes doivent être développées qui permettent d’utiliser efficacement les éléments nutritifs et de réduire les pertes. Les champignons mycorhiziens vivent en symbiose avec les plantes agricoles et agissent comme des « engrais vivants » capables d’absorber efficacement les éléments nutritifs du sol et de les transmettre aux plantes. Une exploitation ciblée des champignons à mycorhizes permettrait de réduire les pertes d’éléments nutritifs dues au lessivage et d’accroître la durabilité de la production agricole.

Il existe plus de 230 espèces de champignons mycorhiziens arbusculaires répertoriées dans le monde. Comment les différentes espèces se distinguent-elles en termes d’utilité pour la plante hôte et de cycle des éléments nutritifs ? C’est une question qui n’a pas encore été beaucoup étudiée. L’importance de la composition des communautés de mycorhizes pour l’écosystème agricole n’est pas claire elle non plus. Les communautés de mycorhizes varient considérablement suivant les assolements et les modes d’exploitation. Il est donc indispensable de comprendre le rôle qu’elles jouent pour le cycle des éléments nutritifs et la productivité des plantes et par conséquent pour l’exploitation agricole.

Sur la base d’essais sur le terrain et en serre, ce projet étudie les questions suivantes:

  • Les champignons mycorhiziens peuvent-ils réduire les pertes d’éléments nutritifs et stimuler durablement la croissance des plantes ?
  • Comment les champignons mycorhiziens régulent-ils la distribution des éléments nutritifs dans un écosystème ?
  • Quel impact le changement des conditions climatiques a-t-il sur les effets des champignons mycorhiziens?
  • Les propriétés positives des champignons mycorhiziens peuvent-elles être favorisées de manière ciblée par des techniques culturales spécifiques comme le semis direct?
  • Quelle est l’importance des espèces de champignons et de la composition des communautés mycorhiziennes pour la productivité des plantes et les autres prestations de l’écosystème ?

 

Publications

Contact

Collaboration

Informations complémentaires