Les mesures d'adaptation au changement climatique favorisent aussi la protection des sols

IMG_9436.JPG

Conserver les fonctions naturelles des terres agricoles contribue de manière décisive aux objectifs de développement durable.

Au total, l'ONU a formulé 17 objectifs de développement durable (UN-Sustainable Development Goals, abrégé SDGs). La fonction de production du sol est inclue dans le SDG 2 «Food security and sustainable agriculture» qui stipule que l'agriculture doit produire des aliments sûrs, dans le respect de l'environnement. Les fonctions régulatrices du sol (par exemple en tant que réservoir d'eau et d’éléments nutritifs) et l'importance du sol en tant qu'habitat doté d’une biodiversité élevée sont directement liées au SDG 15 «Terrestrial ecosystems: land degradation and biodiversity». Cet objectif spécifie que l'agriculture doit empêcher l'appauvrissement du sol en tant qu'habitat. Le sol joue également un rôle capital dans la protection du climat en tant que piège à carbone (SDG 13 «Climate action»).

Adaptation au changement climatique et son influence sur le sol

Le changement climatique influe directement sur les fonctions du sol en raison des modifications au niveau des précipitations, de la température et du régime hydrique. Les mesures d'adaptation prises par les agriculteurs pour minimiser le risque de pertes de rendement (de revenu) dues au changement climatique ont également un impact sur les fonctions du sol. Les interactions entre le changement climatique progressif et les modifications qui y sont liées ont été peu étudiées jusqu'à présent à l’échelle de l'exploitation.

Une récente méta-étude de 20 études de cas européens, qui compile des informations relatives aux impacts possibles du changement climatique et de l'adaptation au climat sur les fonctions du sol et les SDGs, montre que les mesures d’adaptation au climat prises pour maintenir la productivité s'accompagnent souvent d'une réduction du risque d'érosion et d'une augmentation de la concentration de CO2 dans le sol. Les mesures déterminantes sont l'irrigation, les modifications dans la rotation des cultures et le travail du sol.