AGWAM

AGWAM1_crop
Déjà à présent, la production végétale dans la Broye dépends de l’irrigation. Comme conséquence des changements climatiques il faut s’attendre à une augmentation de la demande en eau, mais à une diminution de la disponibilité.

Dans le cadre du programme de recherche national (PRN) 61, le projet AGWAM s’est occupé d’étudier comment des choix mirés dans l’utilisation du paysage et la gestion des exploitations agricoles peuvent aider à limiter les besoins en irrigation de l’agriculture, sans toucher à la productivité et aux revenus des agriculteurs et sans peser sur l’environnement.

Pour le bassin versant de la Broye (Suisse occidentale) les résultats du projet ont indiqué des besoins en irrigation plus forts à la suite des changements climatiques. Ils ont aussi montré qu'une adaptation inconditionnée en tel sens ne ferait qu'aggraver les rebondissements sur l'environnement (risques accrus d'érosion, de lessivage, et perte de biodiversité). En théorie, des solutions plus équilibrées sont faisables, surtout si soutenu avec des mesures économiques, liées par exemple au prix de l'eau ou aux paiements directs.

AGWAM2
L’exploitation de petits cours d’eau pour l’irrigation a des rebondissements sur l’écologie aquatique.

Contact

Informations complémentaires