Projets de recherche

18-16-19-06-01

Qu’en est-il de la biodiversité dans le paysage rural?

Dans le programme de monitoring «Espèces et milieux agricoles» (ALL-EMA), des spécialistes mesurent l’état et la variation de la biodiversité dans le paysage rural suisse. Les espèces et les habitats sont relevés de manière ciblée. Les analyses indiquent quelle est l’efficacité des surfaces de promotion de la biodiversité bénéficiant d’un soutien financier et les domaines dans lesquels des mesures doivent être prises pour les améliorer.

18-16-19-06-02

Promouvoir les espèces et les habitats dans l’agriculture

Récemment, les terres assolées potentiellement humides de Suisse ont été confrontées à la question du renouvellement des drainages. En même temps, on déplore d'importants déficits dans la réalisation des objectifs environnementaux en ce qui concerne les espèces et les habitats, en particulier dans la région de plaine. Nous élaborons des principes d’action et proposons des solutions possibles. Nos travaux sont axés sur les surfaces humides et la manière de traiter les sols drainés. Outre la biodiversité, nous tenons également compte de la production agricole ainsi que de la protection du sol, du climat et des eaux.

18-16-19-06-03

Relever et évaluer les prestations de l’agriculture en faveur du paysage

L’agriculture entretient le paysage rural et empêche ainsi la conversion des terres agricoles en forêt. Il n’existe aucun marché pour ces prestations d’intérêt général, c’est pourquoi elles sont indemnisées à l’aide de paiements directs. Le projet met au point un système pour contrôler l’efficacité de ces mesures d’encouragement. Il teste si des images satellite à haute résolution pourraient servir à distinguer les différents types d’exploitation des herbages et contribuer ainsi à surveiller l’utilisation des prairies. Il s’agit également de déterminer si une méthode développée par l’OFEV pour le monitoring du paysage pourrait convenir pour évaluer l’effet des projets visant à promouvoir la qualité du paysage.

18-16-19-06-04

«IP+» : des recherches pour réduire l’utilisation de produits phytosanitaires dans les systèmes de grandes cultures

« IP+ » cherche à mettre au point des pratiques agricoles qui permettent de réduire au maximum l’utilisation de produits phytosanitaires en incluant et combinant les moyens biologiques de luttes contre les ravageurs.

18-16-19-06-05

Promouvoir les abeilles sauvages et des abeilles mellifères de manière ciblée pour assurer la pollinisation

Les abeilles sauvages et mellifères sont indispensables pour polliniser les plantes sauvages et de nombreuses cultures agricoles. Pourtant les abeilles sont sous pression dans le paysage rural. Le projet étudie les interactions entre différentes sources de danger et développe des mesures pour promouvoir efficacement les abeilles sauvages et mellifères et préserver leur diversité. Le projet vise également à estimer localement les déficits potentiels de pollinisation.

18-16-19-08-02

Biodiversité dans la lutte contre les ravageurs dans les cultures pérennes

Les haies, les bosquets et les bandes fleuries abritent souvent une plus grande diversité d’espèces que les surfaces cultivées. A l’aide de simulations, Agroscope étudie comment concevoir le paysage rural pour pouvoir limiter les ravageurs. Ainsi, Agroscope encourage la qualité des paysages, une biodiversité élevée et donc la production compétitive de produits d’origine végétale de qualité.

coccinelle-pucerons

Projet PestiRed: réduire les pesticides dans les grandes cultures dans une approche agroécologique

Le projet PestiRed vise à réduire de 75% l’utilisation de produits phytosanitaires dans les grandes cultures en Suisse, en limitant à 10% la perte du rendement économique. Plus de 70 exploitations participent à ce projet innovant et ambitieux, initié par Agroscope et IP-Suisse.