Fertilisation azotée spécifique au site

DigiN
Parcelles de blé avec fertilisation spécifique au site, juxtaposées à des parcelles non fertilisées

Dans le cadre du projet «Optimisation de la gestion de l’azote au moyen de procédures numériques (DigiN)», [a1] nous avons développé des procédures permettant une fertilisation azotée spécifique au site de petites à moyennes surfaces, typiques de l’agriculture suisse. L’objectif est d’améliorer l’efficacité d’absorption de l’azote par les plantes et de diminuer le lessivage et la dénitrification.

Dans ce but, nous récoltons des données sur la variabilité spatiale à l’intérieur des champs, au moyen d’images multispectrales prises par des drones ou des satellites. Celles-ci sont complétées par des données pédologiques ainsi que des données sur la teneur en nitrate d’échantillons d’eau du sol prélevés de manière semi-automatique sur des surfaces de référence. La combinaison de ces données doit permettre de développer des méthodes utilisables dans la pratique.