Maîtriser les germes dangereux et résistants dans le lait et les produits laitiers grâce à des méthodes de pointe

18_09_18_07_01_SSF9

Dans le cadre du projet, les chercheurs-euses tentent de répondre à des questions importantes sur la sécurité alimentaire tout au long des chaînes de production. Non seulement les bactéries pathogènes classiques comme les STEC jouent un rôle, mais aussi les germes résistants aux antibiotiques et persistants. Les méthodes génétiques de pointe permettent d'avoir des perspectives totalement nouvelles sur la dynamique microbienne de systèmes entiers. Dans les fromageries artisanales - y compris les fromageries d'alpage - les chercheurs-euses relèvent l'ensemble des gènes de résistance aux antibiotiques (résistomes), les facteurs de pathogénicité (virolomes) et les éléments transférables (mobilomes). Dans le cadre du programme de recherche d'Agroscope REDYMO «Réduction et dynamique des micro-organismes résistants aux antibiotiques et persistants le long de la chaîne alimentaire», ils identifient dans l'industrie laitière des hotspots pour E. coli résistant à la chaleur. En outre, ils évaluent l'importance de K. pneumoniae, de S. maltophilae et d'autres bactéries en tant que nouveaux risques émergents et introduisent le typage séquentiel  pour le soutien à l'exécution des tâches légales.

Responsable du projet

Informations sur le projet

Projets antérieurs

URL pour l'accès direct