Reconnaître facilement les tendances dans les populations animales

Trends in Populationen einfach erkennen

Agroscope a développé, au cours d’une collaboration internationale, une nouvelle méthode permettant d’identifier des animaux reproducteurs influant sur des populations. A l’aide d’informations de l’ADN, on peut reconnaître ces animaux et aussi des lignées privilégiées. La méthode en question dévoile également les possibles reproducteurs de haute qualité, qui n’ont pas été pris en considération jusqu’ici pour la reproduction. 

Grâce à ces informations, on pourra reconnaître aisément les futures tendances au sein de populations animales et aussi développer des stratégies d’élevage durables pour la sauvegarde de la diversité génétique dans des populations. Par rapport aux méthodes utilisées actuellement dans l’élevage, cette nouvelle méthode présente l’énorme avantage qu’elle peut identifier, même sans pedigree, des animaux reproducteurs qui influent sur une population. Ceci est surtout utile pour de petites populations sauvages ou d’animaux de rente.  

On a ainsi pu identifier chez le franches-montagnes les étalons reproducteurs Hendrix, Libero et Havanne. Cette méthode est particulièrement précieuse chez des populations avec un nombre d’animaux peu élevé et présentant un risque accru de consanguinité afin de permettre une gestion durable de l’élevage. Pour cette étude, on a aussi évalué des données portant sur des moutons et des bovins.

Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique spécialisée PLOS One.