Publications

Maulesel

Guide pratique pour la détention des mulets et des bardots

Au-delà de leurs longues oreilles, le mulet (produit du croisement entre un âne et une jument) et le bardot (produit du croisement entre un étalon et une ânesse) ont des caractéristiques et des besoins spécifiques qui différent quelque peu de leurs cousins les chevaux.

Vous trouverez une multitudes d’informations utiles sur la génétique, le comportement, les soins et la détention de ces sympathiques équidés dans notre « Guide pratique pour la détention des mulets et des bardots ».

Contact

Publication

Etalon Lordon

Nouvelles dispositions dans le droit agraire : conséquences pour les détenteurs de chevaux

Au 1er janvier 2018, de nouvelles prescriptions du droit agricole entreront en vigueur et auront des répercussions sur les personnes détenant des chevaux. Il est notamment important que les données concernant les équidés soient enregistrées correctement dans la Banque de données sur le trafic des animaux (BDTA) d’ici la fin de l’année en cours.

Pferde und Esel - sprechen sie die gleiche Sprache
© Juliette Tardent

Détention d’équidés: Ânes et chevaux parlent-ils le même langage?

Ânes et chevaux sont tous deux des équidés, mais ils n’appartiennent pas à la même espèce. Ils n’ont pas les mêmes structures sociales, ni les même besoins alimentaires.  Qu’en est-il de leur cohabitation?

Le sujet vous intéresse? Lisez cet article du Bureau de Conseils du HNS publié dans le magazine Franches-Montagnes.

Vous trouverez de nombreuses informations sur la détention des ânes dans notre «Guide pratique pour la détention des ânes».

Doktryner

Quel est le taux de sang étranger réel dans la population FM ?

Le taux de sang étranger est souvent utilisé pour décrire les origines et les caractéristiques uniques définissant une race (« Pur-sang »). De ce fait, le taux de sang étranger fait partie des indicateurs clés utilisés dans la gestion de populations d’élevage et dans le maintien des ressources génétiques. Le taux de sang étranger peut être estimé sur la base de l’ascendance (pedigree) ou, dorénavant, calculé en utilisant les informations génétiques.