Coûts-machines – calculer avant d‘acheter

Hackgerät_kamera

Les prix pour la location de machines ont légèrement baissé par rapport à ceux de l’année passée. Cette réduction est due en particulier à la baisse des taux d’intérêt.


Les machines sont chères et doivent être remplacées utilement. Suivant l’exploitation, il peut valoir la peine de louer la machine, voire de déléguer la totalité des travaux à un agro-entrepreneur.

Un tracteur neuf coûte à peu près autant qu'une berline de luxe. Les prix de la plupart des autres machines agricoles sont eux aussi à cinq chiffres. Il n'est donc pas étonnant que les machines soient en grande partie responsables des coûts de production élevés dans l'agriculture suisse. Par rapport aux autres pays, le taux d'utilisation des machines en Suisse n'est souvent pas satisfaisant du fait de la faible taille des exploitations agricoles. Pourtant de nombreuses machines pourraient être utilisées en commun par plusieurs exploitations (location de machines) et de nombreux travaux pourraient être délégués à des spécialistes (entreprise de travaux agricoles).

C'est la raison pour laquelle Agroscope effectue régulièrement des calculs de coûts qui se basent sur les prix bruts actualisés de plus de 650 machines agricoles ainsi que sur les prix adaptés des carburants et les coûts de réparation. Agroscope publie chaque année les tarifs d'indemnisation ainsi obtenus dans le rapport Coûts-machines. Ce rapport est un instrument qui aide les agriculteurs à fixer les conditions de l'utilisation des machines en commun. Les tarifs d'indemnisation montrent aux agriculteurs ce que coûte une machine par heure ou par hectare. Ils peuvent ensuite calculer eux-mêmes s'il vaut la peine d'acheter ou s'il n'est pas plus intéressant de louer la machine ou de confier les travaux à un agro-entepreneur.

Contact

Download

Informations complémentaires

URL pour l'accès direct

S'abonner au rapport «coûts-machines»

Le rapport annuel «coûts-machines» peut être souscrit gratuitement en version imprimée à l'adresse suivante:
verkauf.zivil@bbl.admin.ch
(veuillez indiquer le nom de la publication, la langue, le nombre d'exemplaires requis et l'adresse postale).

Ceux qui s'abonnent au rapport avant la fin du mois de juillet recevront le nouveau numéro au début du mois de septembre.

Il n'est pas possible de commander des numéros individuels.