FusaProg

FusaProg

Système d’information pour évaluer le risque d’infection par Fusarium et de contamination par DON dans les céréales.

Depuis 2013, Agroscope offre également le système d’information FusaProg via une application Web pour des smartphones. Cette application permet de consulter les valeurs journalières et les cartes représentant le risque d’infection ainsi que les prévisions de contamination par DON pour les parcelles de blé enregistrées. Il est également possible d’estimer le risque d’une parcelle ad hoc pour n’importe quel site en Suisse. Le site de la parcelle est localisé automatiquement par le GPS du smartphone.  

Afin de pouvoir utiliser l’application Web FusaProg, les producteurs de céréales intéressés doivent d’abord s’enregistrer via l’internet sous www.fusaprog.ch (coût d’abonnement : 30.-/saison). Lors de l’inscription, le programme vous attribue automatiquement un nom d'utilisateur. Vous choisissez ensuite vous-même votre mot de passe. L’application Web peut être utilisée dès que le compte enregistré a été approuvé par l’administrateur du système. Il suffit d’activer le lien www.fusaprog.ch/fusaapp sur le smartphone pour ouvrir la page d’accueil de l’application. L’identifiant et le mot de passe vous donnent ensuite accès aux différentes fonctions. Pour obtenir l’icône de l’application sur le smartphone, l’adresse internet consultée doit être ajoutée à l’écran d’accueil (iPhone) ou sauvegardée comme raccourci (Android).

FusaProgWeb-App

  • Consultation approfondie de l’évaluation des risques
  • Estimation et évaluation de la situation régionale
  • Coût: CHF 30.- / saison

FusaProg Light / Web-App

  • Consultation rapide
  • Evaluation des risques pour le jour actuel
  • Gratuite 

Quels sont les facteurs qui augmente l’infection par Fusarium et la contamination de DON élevée DON ?

Une augmentation de l’infection par le Fusarium et une forte contamination par la déoxynivalénole (DON) sont le résultat de facteurs culturaux stimulant l’infection conjugués à des conditions météorologiques chaudes et humides pendant la floraison du blé, c’est-à-dire à des conditions favorables à l’infection. Le monitoring du Fusarium et de DON dans le canton d’Argovie de 2001 à 2003 a permis à Agroscope d’analyser et de quantifier l’influence de différents facteurs culturaux sur l’infection par le Fusarium. La conjugaison de facteurs tels que le maïs comme précédent cultural, un travail du sol sans labour et une variété de blé fortement ou moyennement sensible au Fusarium s’est avérée la combinaison la plus défavorable. Ces résultats ainsi que les connaissances réunies sur les conditions météorologiques favorisant les infections par Fusarium graminearum, le principal champignon formant la DON, ont servi à développer en 2004 le modèle d’avertissement et de pronostic FusaProg basé sur l’internet. En 2006, FusaProg a été mis en pratique pour la première fois par les services cantonaux de protection phytosanitaire. Il a également été testé par Agroscope dans le cadre de plusieurs essais sur le blé dans des exploitations. En 2007, la version internet de FusaProg a été mise à disposition des producteurs de céréales. Depuis 2013, le système peut également être utilisé depuis les téléphones portables.

Grâce à l’analyse et à la quantification des facteurs principaux d’infection et de contamination, FusaProg permet non seulement une estimation correcte du risque de contamination par DON, mais constitue également un outil précieux pour éviter les toxines en optimisant le système de culture du blé ainsi qu’en conseillant et soutenant la filière lors de la prise en charge des céréales. 

Liens

Contact