Les engrais verts présentent des avantages pour les grandes cultures

Gründüngung

Les engrais verts préservent le sol et les ressources naturelles, mais entraînent un surcroît de travail. Agroscope et IP Suisse informeront sur les avantages et les inconvénients des engrais verts le 15 octobre à Oensingen.

Les engrais verts ont fait leurs preuves dans les grandes cultures, car ils préservent les sols et les ressources. L'intérêt des agricultrices et agriculteurs pour les engrais verts n’a pas augmenté seulement parce que l'ordonnance sur les paiements directs prévoit des contributions pour leur utilisation, mais aussi parce que leurs avantages en termes de couverture du sol en hiver sont évidents: les mauvaises herbes sont réprimées, les éléments nutritifs disponibles sont fixés et le risque d'érosion et d'eaux stagnantes est réduit. En revanche, utiliser des engrais verts entraîne une charge de travail supplémentaire et ceux-ci ne donnent pas toujours les résultats escomptés. Par conséquent, certaines questions relatives au choix de l'engrais vert, aux coûts ou aux éventuels problèmes de parasites et de maladies préoccupent les agricultrices et agriculteurs.

Dans le projet IP+ d'Agroscope, qui s'inspire fortement du projet PestiRed (https://pestired.ch/de/home-2/), 14 engrais verts différents résistants à l'hiver et 38 non résistants à l'hiver ont été appliqués seuls ou en mélange sur de petites parcelles.

Le 15 octobre, les agricultrices et agriculteurs intéressés auront l'occasion d'étudier les différentes variantes sur place et de discuter de leurs avantages et inconvénients.

Lieu: Oensingen 'Biblis' entre Breitfeld et Matte

Date: 15 octobre, à 10h.

Chefs d'exploitation: Samuel Tschumi et Daniel Ingold

Organisation: Agroscope, projet PestiRed, Serge Buholzer ; IP-Suisse, Mirjam Lüthi et Bildungszentrum Wallierhof, Gaetano Mori

Visite: Bernhard Streit


 

 

Contact

Informations complémentaires

coccinelle-pucerons

Projet PestiRed: réduire les pesticides dans les grandes cultures dans une approche agroécologique

Le projet PestiRed vise à réduire de 75% l’utilisation de produits phytosanitaires dans les grandes cultures en Suisse, en limitant à 10% la perte du rendement économique. Plus de 70 exploitations participent à ce projet innovant et ambitieux, initié par Agroscope et IP-Suisse.

Link

Dernière modification 08.10.2021

Début de la page